• Accueil
  • Santé mentale des enfants: l'Institut Douglas manque gravement de personnel

Santé mentale des enfants: l'Institut Douglas manque gravement de personnel

Santé mentale des enfants: l'Institut Douglas manque gravement de personnelPhoto: E+ / Getty Images

L’Institut Douglas, qui traite une vingtaine de jeunes patients ayant des problèmes de santé mentale, est affecté par une pénurie d’employés. Les enfants qui, bien souvent, viennent d’une famille où la violence est présente, doivent notamment assister aux interventions où d’autres jeunes sont en état de crise.

«C’est un milieu assez difficile. Les enfants, qui ont entre 6 à 12 ans, ne peuvent pas aller dans des écoles régulières ou adaptées parce qu’ils ont une santé mentale très fragile. Ils ont souvent des troubles anxieux très aigus. Ils peuvent avoir vécu des violences à la maison. Avant le printemps, les interventions devaient avoir lieu devant d’autres enfants en raison du manque de personnel.»

En raison de la lourdeur du travail, il serait difficile d’embaucher des personnes voulant travailler à l’Institut.

L’institut a d’ailleurs dû fermer le pavillon pendant trois jours au printemps. 

Des situations répétitives de violence, par exemple, auraient pu être prévenues s’il y avait suffisamment de personnel formé.

«Depuis 2017, il y avait environ huit éducateurs. Mais, cinq de ces personnes ont démissionné l’année suivante, parce qu’elles n’en pouvaient plus. «Elles étaient épuisées; elles n’étaient pas soutenues. Il faut valoriser la profession. Il faut s’assurer d’une bonne formation et une sécurité adéquate.»   

1002
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.