• Accueil
  • Temps supplémentaire des infirmières : la vigilance au travail est affectée, selon le Dr Paul Poirier 

Temps supplémentaire des infirmières : la vigilance au travail est affectée, selon le Dr Paul Poirier 

Temps supplémentaire des infirmières : la vigilance au travail est affectée, selon le Dr Paul Poirier  photo: iStock / noipornpan

Les heures supplémentaires obligatoires imposées aux infirmières doivent être demandées en cas de situations urgentes et exceptionnelles. Malheureusement, le temps supplémentaire est pratiquement devenu la norme dans le réseau de la santé.

Aujourd’hui, les membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé refusent justement d’effectuer du temps supplémentaire obligatoire…

Est-ce que ce temps supplémentaire imposé implique dans le travail de leurs collègues ? Est-ce qu’ils appuient la démarche des infirmières ?

«Bien entendu qu’elles travaillent fort les infirmières. C’est clair que ça fait suer qu’elles soient obligées de faire deux quarts de huit heures d’affilée. […] L’environnement de travail des infirmières n’a pas de bon sens. […] Quand une personne ne dort pas pendant 21 heures de suite, c’est l’équivalent d’avoir un taux d’alcool de 0,08 (80 milligrammes par 100 ml de sang), à propos de la vigilance. Aimeriez-vous avoir une infirmière qui a travaillé 16 heures, trois jours en ligne, pour vous accoucher ?»   

«J'ai vu des infirmières tomber en épuisement professionnel. Plusieurs prennent une retraite prématurée et finalement elles ne reviennent pas au travail.» 

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

En direct de 22:00 à 00:00
642
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.