• Accueil
  • Médecine: annoncer un décès à la famille, pas si simple...

Médecine: annoncer un décès à la famille, pas si simple...

Médecine: annoncer un décès à la famille, pas si simple... Photo: Archives - 98,5 FM

S’il y a bien une réalité de la vie d’un médecin avec laquelle il doit être bien difficile de composer, c’est bien lorsqu’il faut annoncer à la famille d’un patient que ce dernier est décédé.

Pour l’urgentologue Alain Vadeboncoeur, cette responsabilité est particulière et tellement importante. Bien que la formation initiale des médecins à l’époque ne tenait pas compte de cette réalité, on s’assure maintenant de préparer les résidents de médecine à cette lourde responsabilité.

Le docteur Vadeboncoeur a d’ailleurs écrit un texte touchant ce mois-ci dans le magazine l’Actualité.

«La difficulté, c’est qu’on n’est pas du tout au même point. Nous, on sait... mais la famille ne sait pas, donc il faut les faire cheminer graduellement vers ce qui s’est passé et les amener tranquillement vers ce point-là...»

Lorsqu’il s’agit d’une mort subite, les gens ne peuvent absolument pas s’attendre à la nouvelle et c’est d’autant plus intense et difficile à digérer.

Le nombre d’années et l’expérience acquise par le docteur Vadeboncoeur l’ont probablement mené à développer une sensibilité lorsque vient le moment d’expliquer le déroulement des causes du décès.

L’article Faut qu’on parle de Simon est disponible sur le site de l’Actualité.

En direct de 03:00 à 07:00
1962
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.