• Accueil
  • «On est 3000 en train de mourir au Canada» -Nancy Roch fait appel à Justin Trudeau pour un médicament non disponible ici

«On est 3000 en train de mourir au Canada» -Nancy Roch fait appel à Justin Trudeau pour un médicament non disponible ici

«On est 3000 en train de mourir au Canada» -Nancy Roch fait appel à Justin Trudeau pour un médicament non disponible ici Nancy Roch / Facebook
Nancy Rock

Diagnostiquée il y a deux ans,  Nancy Roch a confirmé ce matin au 98,5 FM qu'elle a reçu le placebo et non le médicament après 11 mois de recherches à Boston et après trois transplantations pour soigner la sclérose latérale amyotrophique (SLA), dont elle est atteinte.

Mme Roch se dit très désappointée, d'autant plus qu'elle ne pourra maintenant recevoir le médicament puisqu'il n'est pas disponible au Canada.

«Si j'avais reçu le médicament, ma maladie aujourd'hui serait arrêtée. Malheureusement, avec le placebo, ma maladie a progressé très rapidement. Dans ce genre de protocole de recherche, habituellement, quand les patients reçoivent le placebo, la compagnie va donner le traitement par la suite pour compenser le travail qu'on a fait, mais dans ce cas-ci, la compagnie ne veut pas donner le traitement. On sait que c'est un médicament qui arrête la progression et il n'est même pas disponible au Canada. Je trouve ça vraiment, mais vraiment injuste... Si je n'ai pas ce médicament-là, ma vie s'éteint dans la prochaine année et c'est vrai pour les autres personnes aussi.»

Nancy Roch s'adresse maintenant au gouvernement fédéral afin qu'il puisse rendre ce traitement disponible aux Canadiens.

«Ce que je souhaite, c'est que M. Justin Trudeau puisse nous aider à rentrer ce médicament-là au Canada parce qu'on est 3000 qui sont en train de mourir actuellement... J'ai toujours pensé qu'on avait un système de santé idéal, mais la bureaucratie M. Arcand, elle tue... Ma vie s’éteint dans la prochaine année; c’est une question de survie ce médicament-là.»

Avant d'intégrer le processus de recherche à Boston, Mme Roch s'était procurée de l'Edavarone, un traitement très prometteur vendu au Japon par la compagnie Mitsubishi Tanabe Pharma.

Maintenant homologué par Santé Canada depuis le 4 octobre, les délais de commercialisation de ce médicament empêchent les gens atteints de SLA de se procurer actuellement.

La pharmaceutique japonaise a offert gratuitement le médicament à 210 Canadiens, mais malgré ses efforts, Mme Roch ne figure pas dans cette liste. Elle devra probablement retourner au Japon afin de se procurer l'Edavarone qui ralentirait l'évolution de sa maladie.

Week-end extra

Week-end extra

avec Mathieu Beaumont

En direct de 07:00 à 11:00
1275
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.