12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «La violence conjugale est commise par des êtres humains humainement imparfaits»

«La violence conjugale est commise par des êtres humains humainement imparfaits»

«La violence conjugale est commise par des êtres humains humainement imparfaits»Pexels.com

En fin de semaine, une autre femme semble avoir été victime de violence conjugale. Qu’est-ce qui pousse un homme à tuer sa conjointe ?

Depuis quelques semaines, les médias ont fait état de plusieurs femmes qui ont été vraisemblablement tuées par leur conjoint.

En entrevue avec Bernard Drainville, le psychiatre Jean-François de la Sablonnière, chef du service de psychiatrie au CISSS du Bas-Saint-Laurent, a confirmé que la jalousie mal gérée - comme bien d’autres émotions mal gérées - pouvait pousser les personnes à poser des gestes criminels.                                                     

 

 

«La jalousie est une émotion humaine normale. Est-ce que des émotions peuvent nous amener à poser des gestes qui sont extraordinairement regrettables et qui causent des dommages irréversibles? Malheureusement oui… les prisons sont pleines de gens qui ont eu beaucoup de difficultés à gérer leurs émotions et dont les émotions les ont amenés à commettre des crimes»

Si cette gestion déficitaire des émotions est jumelée à certains facteurs de risque comme des difficultés socio-économiques, des difficultés académiques, des problèmes de chômage, des problèmes de santé mentale, des antécédents d’abus de toutes sortes, une dépendance aux drogues ou à l’alcool, des tendances à l’impulsivité, le risque de violence peut exister.  

Le psychiatre note toutefois qu’il ne faut pas obligatoirement être atteint d’un trouble psychiatrique pour poser un geste de violence.

«Pour la très grande majorité des gens (qui passent à l’acte), ce ne sont pas des gens malades. Ça nous rassure de les percevoir comme des monstres. La violence conjugale est commise par des êtres humains humainement imparfaits qui vivent avec certaines difficultés humaines qu’on peut tous partager à certains degrés. Mais de ne pas être capable de gérer ces enjeux psychologiques à ce point, ça témoigne d’enjeux psychologiques troublés chez l’individu»

En direct de 20:30 à 00:00
2404
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.