• Accueil
  • Pratiquer le même sport 12 mois par année n'est pas bon pour la santé!

Pratiquer le même sport 12 mois par année n'est pas bon pour la santé!

Pratiquer le même sport 12 mois par année n'est pas bon pour la santé!Pixabay

De plus en plus de jeunes athlètes pratiquent leur sport 12 mois par année. Toutefois, de nombreuses études démontrent que la surspécialisation sportive entraîne un risque accru de blessures.  

À une certaine époque, les jeunes Québécois pratiquaient le hockey ou le basketball durant l’hiver et le baseball ou le soccer durant la période estivale.

Mais voilà que depuis plusieurs années, tous ces sports offrent maintenant des programmes qui permettent aux jeunes athlètes de pratiquer leur sport favori à longueur d’année.

Or, de nombreuses études démontrent que cette surspécialisation sportive a des conséquences graves au niveau de la santé des jeunes athlètes.

«Dans le sport de haut niveau, comme les performances sont de plus en plus élevées, on en demande effectivement beaucoup aux enfants. Même avec les jeunes enfants, le nombre d’heures est quand même élevé», a affirmé Mario Leone, Ph. D., professeur et directeur des programmes en Sciences de l'activité physique et à la santé à l'Université du Québec à Chicoutimi.

Ce nombre d’heures élevé à toujours faire le même mouvement athlétique a des répercussions importantes sur les articulations.  

«Patiner, ce n’est pas une activité qui est naturelle pour un humain, ce qui veut dire que ça engage des mouvements pour lequel le corps humain n’est pas nécessairement fait pour répéter ça à de multiples reprises. Et c’est ce qui cause des problèmes de blessures.

«Plus on abuse de notre corps jeune, plus on risque de se retrouver, plus vieux, avec des problèmes.» 

1031
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.