• Accueil
  • Tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium: le Canada pourrait finalement être épargné

Tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium: le Canada pourrait finalement être épargné

Tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium: le Canada pourrait finalement être épargné PC

Le Canada et le Mexique pourraient être épargnés par les tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium que le président Donald Trump voudrait imposer. La Maison-Blanche n'a pas encore pris de décision finale sur cette question.

Mercredi, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Huckabee Sanders, a soutenu que les deux voisins immédiats des États-Unis pourraient bénéficier d'une «dérogation» pour des raisons de sécurité nationale. D'autres alliés pourraient aussi demander une telle exemption, et leurs demandes seraient alors traitées au cas par cas, a-t-elle précisé.

D'intenses discussions ont eu lieu au sein même de l'administration Trump sur l'enjeu d'accorder ou non des exemptions: certains ont plaidé que le Canada et le Mexique devraient être exclus au moins jusqu'à la fin des négociations sur l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

Ces négociations de l'ALÉNA, mises sur la table par l'administration Trump, ont été utilisées par le premier ministre Justin Trudeau lundi, au cours d'une conversation téléphonique avec le président.

«Il m'a assuré qu'il voulait qu'on arrive à négocier un nouvel accord de l'ALÉNA (...) pour (...) ne pas avoir de tarifs supplémentaires (...) sur l'acier et l'aluminium», a relaté M. Trudeau, mercredi, sans dire à haute voix ce qu'il a répondu à ce marchandage du président américain.

Mais on a pu savoir que sa réponse, lundi, a été livrée sur le même ton: «Ce serait un obstacle aux progrès de l'ALÉNA», aurait-il dit à propos des tarifs. 

En direct de 17:30 à 21:00
1557
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.