• Accueil
  • L'actrice porno Stormy Daniels poursuit le président Donald Trump

L'actrice porno Stormy Daniels poursuit le président Donald Trump

L'actrice porno Stormy Daniels poursuit le président Donald Trump Photo AP

L'actrice porno Stormy Daniels poursuit le président Donald Trump et veut qu'un juge de la Californie invalide une clause de confidentialité qu'elle a signée quelques jours avant l'élection présidentielle de 2016.

Le sujet est partout aux États-Unis depuis quelques jours. Cette histoire de faits divers pourrait bien se transformer en véritable tempête politique à la Maison-Blanche. Bien qu'il ait toujours nié une liaison avec cette femme, il semble qu'un accord a bel et bien été enteriné entre les deux parties.

La poursuite, déposée mardi à Los Angeles par l'actrice, allègue que l'accord est « vide et sans conséquence » étant donné que M. Trump ne l'a pas signé personnellement.

Ainsi, elle ne serait pas tenue de rester silencieux quant à leur histoire. Or, Trump a toujours nié catégoriquement qu'il avait eu une liaison avec cette femme.

En conférence de presse, la porte-parole à la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a pourtant laissé entendre qu'il y avait bel et bien eu un arbitrage sur leur relation... Et que l'abirtre avait tranché en faveur de Donald Trump. Une bourde qui indique implicitement que la relation a véreitablement existé.

Stormy Daniels, dont le véritable nom est Stephanie Clifford, a soutenu avoir eu une relation sexuelle avec M. Trump pour ensuite maintenir pendant un an des liens platoniques. Elle a, par l'entremise d'un avocat, nié l'existence d'une relation extraconjugale.

L'avocat de M. Trump, Michael Cohen, a déjà dit qu'il avait versé 130 000 $ à l'actrice porno de ses fonds personnels dans le cadre de l'accord. Il a réfuté qu'il y ait eu relation extraconjugale.

La poursuite allègue aussi que Me Cohen a tenté d'intimider Mme Clifford pour qu'elle garde le silence.

En direct de 17:30 à 21:00
1572
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.