• Accueil
  • «C’est inacceptable ; nous avons donc une nouvelle stratégie de coupon»
Fiasco des passeports

«C’est inacceptable ; nous avons donc une nouvelle stratégie de coupon»

«C’est inacceptable ; nous avons donc une nouvelle stratégie de coupon»
Mercredi, des gens attendent à l'extérieur du Complexe Guy-Favreau, à Montréal, afin de pouvoir appliquer pour une demande de passeport.
Photo : La Presse Canadienne / Graham Hughes
0:00
13:15
0:00
10:37

Depuis des semaines, des gens font la file devant les bureaux de Service Canada pour obtenir un passeport valide. Entrevue avec Karina Gould, ministre des Enfants, de la Famille et du Développement social, qui explique la nouvelle stratégie des coupons à l'animateur Paul Arcand.

Mentionnons que des citoyens attendent toute la nuit devant les bureaux et reviennent malgré tout bredouilles. 

Des Montréalais font même la route jusqu’à des bureaux situé au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans l’espoir que l’attente sera moins longue que dans la métropole.  

Il faut dire qu'à Montréal, la situation a dégénéré depuis la semaine dernière. De l'aveu de la ministre, ce qui s'y passe est innaceptable. Durant l'entretien, elle a précisé que la situation est pire dans la métropole québécoise que dans les autres villes canadiennes.

« Nous savons qu’il y a un problème depuis des mois. Nous avons utilisé plusieurs stratégies afin d’améliorer la situation au pays, mais l’augmentation de demandes est élevée. Cela dit, la situation spécifique de Montréal est inacceptable. C’est le pire cas de tout le pays. Aujourd’hui, c’est la conclusion de plusieurs semaines de travail. Ce système de coupon aurait dû être mis en place depuis la semaine dernière. Les bureaux de Service Canada recevaient malheureusement trop de demandes…

La stratégie des coupons réside en un système de rendez-vous et de distribution de billets numérotés qui a été instauré mercredi au Complexe Guy-Favreau. Dès 7 h, des coupons ont alors été distribués à l’entrée. Les gens sont par la suite séparés en file selon leur heure de départ et le type de demande. Le gouvernement souhaite ainsi que les personnes se présentent à l’heure de leur rendez-vous, espérant réduire la quantité de demandeurs se présentant en même temps au bureau de passeport.

« En mars, le processus pour livrer un passeport nécessitait 20 jours. Or, en raison de la hausse des demandes, les officiers de Service Canada n’ont pas pu produire les passeports dans le temps requis. C’est pourquoi on a changé les informations sur le site web, soit 45 jours. On avait anticipé une augmentation des demandes après deux ans de pandémie, mais on n'avait pas prévu un tel volume. Le système n’était pas conçu pour gérer autant de demandes… C’est inacceptable et c’est pour cela que nous avons changé de stratégie [pour celle des coupons]. »

Même si Mme Gould a affirmé dans cet entretien que tout le monde obtiendrait un coupon au Complexe Guy-Favreau, ces billets numérotés étaient épuisés à partir de 9 h mercredi. 
 La colère et la frustration des gens étaient d'ailleurs palpables en matinée.

La foule

Au cours de la nuit dernière, jusqu’à 400 personnes se sont présentées au Complexe Guy-Favreau, à Montréal. Plusieurs ont dû uriner dans les rues situées tout près du bâtiment.

1500 personnes travaillent dans les bureaux de Service Canada pour les passeports. Le gouvernement est toujours dans une phase de recrutement.   

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.