• Accueil
  • Anglade au conseil libéral: «Un malaise»- Jonathan Trudeau
Pendant que Éric Duhaime «charme» la Beauce

Anglade au conseil libéral: «Un malaise»- Jonathan Trudeau

Anglade au conseil libéral: «Un malaise»- Jonathan Trudeau
Jonathan Trudeau, chroniqueur politique
98.5
0:00
9:32

Le chroniqueur politique Jonathan Trudeau disait avoir vu «des militants libéraux un peu ragaillardis par les dernières semaines en fin de semaine au conseil des troupes libérales.

« La langue, la souveraineté, la belle promesse de baisse d'impôt, un médecin de famille pour chaque Québécois... Je les ai vus optimistes. Il y a trois semaines, un mois, cela aurait été différent. Mais, ils sont lucides », disait le chroniqueur en parlant du défi en vue des élections.

Parlant de la langue française, « tous les engagements qui sont pris dans la plateforme électorale par le parti visent à rassurer la minorité anglophone, il n'y en a aucun sur la protection du français », disait Jonathan Trudeau.

Et, selon lui, à trois mois des élections, les 400 militants sur place n'ont pas démontré un grand appui au leadership de la cheffe Dominique Anglade.

« C'est un défi pour elle et elle tente de mettre le parti à sa main, de prendre sa place, mais je n'ai pas l'impression qu'elle suscite beaucoup d'enthousiasme. Honnêtement, j'ai même ressenti un malaise à un certain moment (...) À la fin du discours, la cheffe a été applaudie pendant à peu près 20 secondes, la musique s'est éteinte et j'ai vu la cheffe quitter toute seule avec deux ou trois personnes de son entourage. Je sens que pour bien des militants, Dominique Anglade, oui c'est leur cheffe, mais je ne sens pas de grande passion à l'endroit du leadership de Madame Anglade. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.