• Accueil
  • CPE et syndicats: «Peut-être qu'une loi spéciale, ça ferait leur affaire»
Bernard Drainville

CPE et syndicats: «Peut-être qu'une loi spéciale, ça ferait leur affaire»

CPE et syndicats: «Peut-être qu'une loi spéciale, ça ferait leur affaire»
Bernard Drainville
98.5

Le chroniqueur politique Bernard Drainville s'est montré très critique envers les syndicats dans le conflit qui paralyse les Centres de la petite enfance au Québec.

« Je ne comprends pas la position syndicale », lançait-il d'emblée au micro de Paul Arcand, mercredi matin, au moment ou 43 000 enfants n'ont pas de place à aller cette semaine.

Il était aussi perplexe quant au sondage Léger qui montre encore un appui de la population en général envers les travailleuses syndiquées et le personnel de soutien.

« J'aurais voulu que la question soit: « Appuyez-vous la grève des éducatrices, oui ou non? Pas sûr qu'on aurait eu le même résultat. » 

 

« Je ne suis pas sûr que l’appui n'est pas en train de diminuer à la vitesse grand V (...) Peut-être que ça ferait l'affaire des syndicats d'avoir une loi spéciale. C'est peut-être ça le calcul. Ça te permet de sauver la face. Tu peux dire: c'est plate, la négo n'a pas fonctionné à cause du méchant gouvernement de la CAQ qui impose un retour au travail, En plus, tu peux rentrer au travail avec le sourire parce que tu as eu 20 à 23% d'augmentation. »

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.