• Accueil
  • On parle des craintes du projet de loi 103 avec le ministre André Lamontagne
Morcellement du territoire agricole

On parle des craintes du projet de loi 103 avec le ministre André Lamontagne

On parle des craintes du projet de loi 103 avec le ministre André Lamontagne
Photo: Michel Gounot / GODONG / Stone / Getty Images

Alors que le projet de loi 103 du gouvernement du Québec pourrait permettre de morceler les terres agricoles pour permettre l’accession à des fermes à échelle humaine, des craintes s’élèvent quant à la pérennité des terres agricoles, advenant que celles-ci soient morcelées.

Au micro de Patrick Lagacé, le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, soulignait qu’il a bien entendu les craintes soulevées et qu’il tenterait dans les prochaines semaines de couvrir tous les angles morts de son projet de loi, afin de s'assurer qu'on ne puisse pas permettre de faire indirectement, ce qu’on ne peut faire directement.

«Quelqu’un qui se dit qu’il veut s’acheter une terre de cinq hectares pour y bâtir une maison en zone agricole, bien vous ne pouvez pas faire ça et vous ne pourrez pas le faire. À moins que vous laissiez votre travail et que vous deveniez agriculteur et que vous puissiez vivre de votre agriculture.»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Jeffrey tout l'été
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.