• Accueil
  • Pénurie de main-d’œuvre | «Des gens préfèrent recevoir la PCRE au lieu de rejoindre le marché du travail»

Pénurie de main-d’œuvre | «Des gens préfèrent recevoir la PCRE au lieu de rejoindre le marché du travail»

Pénurie de main-d’œuvre | «Des gens préfèrent recevoir la PCRE au lieu de rejoindre le marché du travail»Getty Images/ Superb Images
Pénurie de main-d'oeuvre: le Conseil du patronat réclame la fin de la PCRE.

8:58

Le Conseil du patronat du Québec réclame que le gouvernement Trudeau mette fin à la Prestation canadienne de relance économique (PCRE).  

Selon Karl Blackburn, président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec, la PCRE qui a été prolongée jusqu'en octobre nuit à l’embauche, alors que les entrepreneurs québécois sont aux prises avec une grave pénurie de main-d'œuvre. 

«La nécessité d’avoir ce revenu sécurisant qui était nécessaire en début de pandémie, dans le contexte actuel, il n’est plus nécessaire. En mai 2021, il y avait 671 000 postes de disponibles, dont 188 000 au Québec. Et il y avait 1 122 000 citoyens canadiens qui recevaient la PCRE. En juillet, ce sont 845 000 Canadiens qui reçoivent encore la PCRE. Quand on sait que la pénurie de main-d’œuvre affecte toutes les régions et tous les secteurs, on ne voit pas la nécessité de garder la PCRE en action»

«Malheureusement, il y a des gens qui préfèrent recevoir cette aide gouvernementale de 300$ par semaine au lieu de rejoindre les rangs du marché du travail. On le voit bien, il y a des restaurants qui ne sont pas capables d’ouvrir tous les jours de la semaine. Il y a des commerces de détail dont le personnel fait des heures supplémentaires»

Prolongation électoraliste?

«Pensez-vous que la décision de prolonger la PCRE jusqu'en octobre, après l'élection fédérale, c'est à cause de l'élection?»

«Poser la question, c'est y répondre!. Je croirais que oui»

Les grands titres
En direct de 04:30 à 05:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.