• Accueil
  • «Démissionnée» comme ministre, Marie-Ève Proulx «reste à très haut risque»
Drainville

«Démissionnée» comme ministre, Marie-Ève Proulx «reste à très haut risque»

«Démissionnée» comme ministre, Marie-Ève Proulx «reste à très haut risque»
Bernard Drainville
98.5

S'il semble évident que c'est François Legault a demandé le départ de sa ministre et qu'il s'en sort bien à première vue dans ce dossier chaud, il reste que la CAQ demeure dans l'embarras, entre autres parce que Marie-Ève Proulx est trop «toxique pour être ministre, mais pas assez pour être députée caquiste».

« Depuis la mi-septembre 2019, le cabinet de Legault est au courant», confirmait Bernard Drainville, mardi. La conclusion à laquelle j'en viens, c'est qu'ils ont décidé de croire Marie-Ève Proulx plutôt que de croire les plaignants ». disait-il.

« François Legault et son cabinet étaient à risque dans cette affaire-là (...) Le risque politique, c’est que certaines de ses victimes sortent publiquement. Imagine l'effet dévastateur d'un point de presse de personnes qui sortent pour dire voici ce qu'on a subi aux mains de Marie-Ève Proulx et on dénonce non seulement les traitements qu'on a subis, mais la manière avec laquelle François Legault et son cabinet ont géré les mauvais traitements qu'on a subis. Tu ne peux pas te permettre de prendre un risque comme celui-là quand les plaintes s'accumulent. »

« Elle reste, mais je pense qu'elle reste à très haut risque. Il n'y aura plus de pardon s'il se passe encore quelque chose dans l'entourage de Marie-Ève Proulx. »

« Elle est dangereuse avec son ''staff'' au ministère, mais dans le bureau de comté, on n'est pas certain alors on va continuer de l'encadrer. C'est quoi cette affaire-là? » 

Drainville PM
En direct de 12:00 à 15:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.