• Accueil
  • Amélioration dans la Capitale-Nationale et les mesures d’urgence pour la MRC du Granit, en Estrie
Situation du coronavirus, région par région

Amélioration dans la Capitale-Nationale et les mesures d’urgence pour la MRC du Granit, en Estrie

Amélioration dans la Capitale-Nationale et les mesures d’urgence pour la MRC du Granit, en Estrie
Getty Images/Moment/ Jayakumar Radhakrishnan

Lors de son point de presse mardi, le premier ministre François Legault a passé en revue la situation du coronavirus dans les différentes régions du Québec. 

Fin des mesures d’urgence dans la Capitale-Nationale

Bonne nouvelle pour les gens de Québec, la situation du coronavirus s’est beaucoup améliorée et Québec entrevoit une baisse des hospitalisations au cours des prochaines semaines.

Dès le lundi 10 mai, dans les régions de Québec, Bellechasse, Lévis et Montmagny-L’Islet, les élèves des écoles secondaires pourront retourner à l’école. Le couvre-feu retournera à 21 h 30 et les commerces non essentiels pourront rouvrir.

Situation toujours fragile en Outaouais

Comme la situation demeure très fragile en Outaouais et que les lits d’hôpitaux dédiés à la COVID-19 sont tous occupés, Québec doit maintenir les mesures d’urgence.

Toutefois, Québec permet la réouverture des écoles primaires dans toute la région.

Retour au rouge dans les MRC de La Vallée-de-la-Gatineau et de Papineau

Comme ces deux sous-régions ont moins de cas de coronavirus, Québec autorise le changement de palier d’alerte, des mesures d’urgence au palier rouge, dès le lundi 10 mai.

Cela veut donc dire que les écoles secondaires et les commerces non essentiels pourront rouvrir et le couvre-feu retournera à 21 h 30.  

Beauce - Les Etchemins

La situation demeure préoccupante, mais la santé publique a autorisé la réouverture des écoles primaires.

Les mesures d’urgence dans la MRC du Granit

Cette MRC de l’Estrie détient le triste record d’avoir le plus de cas positifs par personne au Québec.

C’est pour cette raison que Québec décrète les mesures d’urgence dans cette région dès le mercredi 5 mai, à minuit.  

Cela veut donc dire que les écoles secondaires et les commerces non essentiels seront fermés et le couvre-feu à 20 h devra être respecté.

Statu quo dans le Bas-Saint-Laurent

La situation demeure préoccupante, donc, Québec doit poursuivre les mesures d’urgence dans cette région.

Le jaune pour l’Abitibi-Témiscamingue

Comme la situation continue de s’améliorer dans cette région, elle passera donc du palier d’alerte orange au jaune dès le lundi 10 mai.

Ailleurs au Québec

Quant aux autres régions du Québec, il n’y aura pas de changement puisque la situation est stable.

«On est rendu en mai et j'avais dit que le mois d'avril serait dangereux. Je trouve qu'on s'en sort très bien. Quand on se compare avec l'Ontario et l'Alberta, on a la moitié moins de cas et d'hospitalisations. Donc, on commence le mois de mai en bonne position. Et je veux remercier tous les Québécois pour leurs efforts, je sais qu'on est tannés. Mais ça commence à bien regarder pour avoir un bel été. Mais la clé, c'est la vaccination»

0:00
5:08
Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.