• Accueil
  • Simon Jolin-Barrette pète un plomb en chambre
Jean-François Roberge a-t-il menti?

Simon Jolin-Barrette pète un plomb en chambre

Simon Jolin-Barrette pète un plomb en chambre
PC

Au moment où Marwah Rizky faisait remarquer que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, était avantageusement absent de la période des questions au Salon bleu de l’Assemblée nationale jeudi, Simon Jolin-Barrette a fait entendre sa colère. 

Toute cette histoire a commencé lorsque le journaliste Thomas Gerbet, de Radio-Canada, a révélé que l'Institut national de santé publique (INSPQ) avait remis en question le protocole de tests de qualité de l'air dans les écoles.

Or, il y a quelques jours, le ministre Roberge indiquait que ce protocole avait été mis en place en collaboration avec la santé publique. 

Sa démission est demandée

À la suite de cette révélation, les partis d'opposition ont réclamé la démission du ministre Roberge lui reprochant d’avoir menti. 

Le premier ministre François Legault a aussitôt défendu l'intégrité de son ministre de l'Éducation. 

Ça brasse en chambre

À la période des questions, la porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation, Marwah Rizky, a remarqué l’absence opportune du ministre Roberge et c’est à ce moment que les choses se sont gâtées.  

«Aujourd’hui, il n’y a qu’une seule chaise vide, celle du ministre de l’Éducation», a-t-elle dit. 

«WOOOO!» a immédiatement hurlé Simon Jolin-Barrette.

«Eille, arrête de crier comme ça», a rétorqué la députée libérale

«Tu ne peux pas faire ça, man...», a soutenu Gabriel Nadeau-Dubois, de Québec solidaire 

Soulignons que le ministre Roberge était absent parce qu'il participe à un forum à huis clos sur la réussite scolaire.

«Tout le monde en chambre a été vraiment estomaqué. Ce n'est pas la première fois, dans le cas de Simon Jolin-Barrette, qu'il a un excès de colère en chambre. Là, aujourd'hui, il pense qu'il peut intimider en criant pendant que je pose une question. Mais mon ton était très calme. je crois qu'il devrait s'excuser»

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.