• Accueil
  • «On compte sur la bonne foi des Québécois»
Pas de barrages routiers entre les régions pendant le déconfinement partiel

«On compte sur la bonne foi des Québécois»

«On compte sur la bonne foi des Québécois»
PC

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a rejeté l'idée de mettre des barrages policiers sur les routes du Québec pour empêcher les gens de passer des zones rouges à orange. 

Pour justifier sa décision, Geneviève Guilbault a parlé d’un manque de ressources policières et a indiqué que la santé publique ne le recommandait pas. 

«Si on mettait des policiers pour faire des barrages, forcément, il y en aurait moins pour faire autres choses. Ce n’est pas seulement une question de ressources policières, il y a aussi une priorité d’action pour nos policiers»

«On décourage fortement les Québécois à ne pas se déplacer d’une région à une autre, sauf pour des raisons urgentes ou essentielles comme le travail ou des raisons humanitaires. On compte sur la bonne foi des Québécois»

0:00
5:04

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les week-ends de Paul Houde
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.