• Accueil
  • Délestage massif dans les hôpitaux | « Le gouvernement n'a pas le choix d'envisager l'hypothèse d'un confinement strict »

Délestage massif dans les hôpitaux | « Le gouvernement n'a pas le choix d'envisager l'hypothèse d'un confinement strict »

Délestage massif dans les hôpitaux | « Le gouvernement n'a pas le choix d'envisager l'hypothèse d'un confinement strict »98.5
Bernard Drainville

La moitié des chirurgies et rendez-vous non-urgents seront reportés en raison de la COVID et le ministre de la Santé Christian Dubé a indiqué qu'il n'était pas exclu que le délestage atteigne 70%.

Avec plus de 800 personnes atteintes de la COVID-19 étant présentement hospitalisées, les délestages massifs n'annoncent rien de bon, selon Bernard Drainville.

« On n'est que le 8 décembre et il faut délester la moitié des activités des blocs opératoires... Ce n'est pas le retour des Fêtes qui sera l'enfer, ce sont les Fêtes qui vont être infernales. Les hôpitaux vont déborder», craint le chroniqueur.

Vaccin: trop peu, trop tard pour nos hôpitaux | Le #2 de la Caisse de dépôt quitte

10:05

Vaccin: trop peu, trop tard pour nos hôpitaux | Le #2 de la Caisse de dépôt quitte

Les vaccins arrivent, mais pas assez vite pour éviter un délestage dans les hôpitaux | La Caisse de dépôt perd son numéro deux (pendant que l’ancien numéro un de la Caisse, Michael Sabia, devient sous ministre aux finances à Ottawa)

Détails

Avec Paul Arcand et Bernard Drainville Dans Puisqu'il faut se lever

« Dans ce contexte, le gouvernement n'a pas le choix d'envisager l'hypothèse d'un confinement strict (...) La semaine dans laquelle on est sera critique pour la suite des choses. Rien n'est tranché, mais rien n'est exclus. »

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.