• Accueil
  • Rassemblements pendant les Fêtes | Devrait-on imposer une quarantaine dans les milieux de travail après Noël?

Rassemblements pendant les Fêtes | Devrait-on imposer une quarantaine dans les milieux de travail après Noël?

Rassemblements pendant les Fêtes | Devrait-on imposer une quarantaine dans les milieux de travail après Noël?
Quels sont les risques reliés aux rassemblements de 10 personnes? Aussi, devrait-on prolonger le congé des fêtes avant ou après. Noël?

5:00

Quels sont les risques reliés aux rassemblements de 10 personnes? Aussi, devrait-on prolonger le congé des fêtes avant ou après. Noël?

Roxane Borgès Da Silva, professeur à l’École de santé publique de l'Université de Montréal

Détails

Même s’ils sont limités à 10 personnes provenant de trois adresses différentes, les rassemblements familiaux durant le temps des Fêtes risquent de provoquer des éclosions de COVID-19. 

Alors que Québec étudie la possibilité d’autoriser des rassemblements familiaux de moins de 10 personnes durant les Fêtes, le gouvernement Legault est bien conscient que cet allègement des mesures sanitaires aura une incidence sur le nombre d’éclosions qui pourraient survenir après. 

«Il faut toujours trouver l’équilibre entre la santé mentale, la qualité de vie  et les risques d’éclosion qui pourraient survenir suite aux rassemblements familiaux. En réduisant à trois familles, 10 personnes, on minimise les risques. Mais le gouvernement est conscient des risques et c’est pour ça qu’il réfléchit à ouvrir les écoles un peu plus tard» 

C’est d’ailleurs pour cette raison que Québec envisage sérieusement d’allonger les vacances de Noël des enfants pour leur imposer une quarantaine avant le retour en classe. 

Une mesure qui est bien reçue par professeure Da Silva.  

Mais la spécialiste estime qu’il ne faudrait pas seulement penser au milieu scolaire, car le milieu du travail est également aux prises avec des éclosions. 

«J’espère que le gouvernement va essayer de circonscrire les éclosions qui risquent de survenir dans les milieux de travail. On parle beaucoup des écoles, mais dans les milieux de travail, il y a beaucoup d’éclosions, particulièrement dans les manufactures, la construction. Ces endroits sont préoccupants» 

«Si on veut maximiser le principe de précaution, ce qui serait le mieux, ce serait d’avoir une quarantaine avant les fêtes. Donc, on ferme tout pendant 14 jours avant le 24 décembre. Et on referme tout pour 14 jours après le 1er janvier, Mais ce n’est pas nécessairement possible de tout fermer pendant un mois» 

Les amateurs de sports week-end
En direct de 12:00 à 14:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.