• Accueil
  • Effort supplémentaire demandé aux Québécois | «Il faut persévérer»

Effort supplémentaire demandé aux Québécois | «Il faut persévérer»

Effort supplémentaire demandé aux Québécois | «Il faut persévérer»
"Il faut être résilient, accepter les mesures et les respecter" - Roxane Borgès Da Silva, professeur à l’École de santé publique de l'Université de Montréal

10:39

"Il faut être résilient, accepter les mesures et les respecter" - Roxane Borgès Da Silva, professeur à l’École de santé publique de l'Université de Montréal

Roxane Borgès Da Silva, professeur à l’École de santé publique de l'Université de Montréal

Philippe cantin

Détails

Alors que la grisaille de l’automne s’empare du Québec, les Québécois ont de plus en plus de difficulté à respecter les mesures sanitaires plus restrictives imposées par le gouvernement Legault pour enrayer la deuxième vague de COVID-19. 

En entrevue avec Patrick Lagacé, Roxane Borgès Da Silva, professeur à l’École de santé publique de l'Université de Montréal, a expliqué pourquoi il fallait continuer de persévérer.   

«Il faut avoir un grand sens du bien-être collectif. Il faut absolument continuer d’être résilients et d’accepter les mesures et les respecter. Il faut persévérer, il nous reste encore au moins l’hiver à passer avec ces mesures-là» 

«Je peux comprendre qu’il y ait un ras-le-bol de la part de certaines personnes, mais je les encourage à penser à des collègues ou amis qui attendent une chirurgie et aux infirmières et médecins qui sont au front. Je les encourage à faire preuve de créativité dans leurs réseaux sociaux, de faire des apéros ou des 5 à 7 par Skype. De faire des rencontres virtuelles, de faire du sport à l’extérieur pour continuer d’entretenir sa santé mentale»  

En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.