• Accueil
  • « La course a laissé des traces; ces deux-là ne s'aiment pas» -Bernard Drainville
Gaudreau poursuivra-t-il avec Plamondon?

« La course a laissé des traces; ces deux-là ne s'aiment pas» -Bernard Drainville

« La course a laissé des traces; ces deux-là ne s'aiment pas» -Bernard Drainville
Bernard Drainville
98.5

Dans une soirée virtuelle qui n'a pas levée, faute d'ambiance par visio-conférence, l'avocat Paul St-Pierre Plamondon a été élu vendredi chef du Parti québécois en devançant, comme l'avait prédit Bernard Drainville, Sylvain Gaudreault.

Le chroniqueur politique du 98.5 revenait sur cette soirée et sur ce qui pend au bout du nez du nouveau chef, notamment la question que tous se posent maintenant: «Si tu es St-Pierre Plamondon, comment tu convaincs Sylvain Gaudreau de rester ?

« Gros défi pour Paul St-Pierre-Plamondon. Il va devoir se faire rassembleur et ce ne sera pas évident (...) J'ai parlé aux deux camps. J'ai vérifié dans le camp de Gaudreau si ça l'intéresserait d'être chef parlementaire? La réponse que j'ai eue du camp Gaudreau, c'est qu'il n'en est pas question, parce que ça ne lui tente pas de faire ça pour Paul St-Pierre Plamondon. Oh Boy! La course a laissé des traces. Ces deux-là ne s'aiment pas. »

« Vendredi soir, c'était pénible, pénible. J'ai écouté ça; ce n'était pas un très grand discours. Normalement, tu ferais un discours pour soulever la foule; il n'y avait pas de foule. Tu n'entendais rien. Les applaudissements étaient silencieux... »

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.