• Accueil
  • «Québec ne veut pas que des étrangers fassent main basse sur notre lithium»
Drainville

«Québec ne veut pas que des étrangers fassent main basse sur notre lithium»

«Québec ne veut pas que des étrangers fassent main basse sur notre lithium»
98.5

Québec est prêt à réinjecter jusqu'à 300 millions de dollars dans une entreprise produisant du lithium, même si elle est à l'abri de ses créanciers depuis décembre.

Selon Bernard Drainville, l'enjeu est grand dans la prise en charge de Nemaska Lithium qui veut exploiter une mine près de la Baie-James et une usine de transformation à Shawinigan pour la vente de produits à des fabricants de batteries électriques.

« Le Québec a 2% de toutes les ressources mondiales du lithium. On a ça dans notre sous-sol. Québec ne veut pas que ce soit des intérêts étrangers, par exemple des intérêts chinois, qui contrôlent ou fassent main basse sur le lithium du Québec (...) Si ça marche, ça peut marquer l'histoire économique du Québec.»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.