• Accueil
  • «Je ne ferai pas un Fitzgibbon de moi-même» -Pierre Karl Péladeau

«Je ne ferai pas un Fitzgibbon de moi-même» -Pierre Karl Péladeau

«Je ne ferai pas un Fitzgibbon de moi-même» -Pierre Karl PéladeauPC
Pierre Karl Péladeau

Le magnat de la presse, Pierre Karl Péladeau poursuit sa croisade contre le gouvernement caquiste.

M. Péladeau persiste et signe que l'offre de rachat de Québecor des six quotidiens régionaux de Capitales médias devrait être reconsidérée. François Legault et son état-major économique, dont le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, continuent de défendre la diversité de l'information et la formule coopérative avec la participation de Desjardins.

En entrevue avec Paul Arcand, mardi matin, Pierre Karl Péladeau rejetait de nouveau cette formule, répétant que son entreprise est la seule pouvant assurer la réussite économique du projet.

Pierre Karl Péladeau veut que son offre pour le groupe Capital médias soit reconsidérée

12:38

«Ce n'est pas moi qui vais donner des instructions ou des leçons à qui que ce soit. Je ne ferai pas un Fitzgibbon de moi-même. Je ne sais pas quel est le raisonnement ou la logique qui a été utilisé pour faire en sorte de refuser le financement tel qu'il a été mentionné la semaine dernière... J'appelle ça de l'intimidation... Est-ce que c'est la mission du gouvernement de financer la presse régionale?» 

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.