• Accueil
  • Congé parental pour parents adoptifs: «On demande l’équité avec les parents biologiques»

Congé parental pour parents adoptifs: «On demande l’équité avec les parents biologiques»

Congé parental pour parents adoptifs: «On demande l’équité avec les parents biologiques»Getty Images/E+/wundervisuals
les groupes de parents adoptifs demandent au gouvernement d'avoir le mêmes droits que les parents biologiques: Yannick Munger, Fédération des parents adoptants du Québec

6:15

Alors qu’elle était dans l’opposition, la CAQ avait promis l’équité en matière de congé parental aux parents adoptifs.

Mais la semaine dernière, quand le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé les bonifications du Régime québécois d’Assurance parentale (RQAP), l’équité promise n’y était pas.  

«L’enfant adopté au Québec n’a pas le droit à une présence parentale d’un an, contrairement aux enfants biologiques. Actuellement, les parents biologiques peuvent se séparer 55 semaines. Pour les parents adoptifs, c’est 37 semaines et le ministre veut le bonifier à 42 semaines pour les adoptions locales et à 52 semaines pour les adoptions internationales»

«Nos enfants ont été abandonnés par leur mère biologique et c’est une blessure difficile à guérir. Ça prend du temps pour tester cette relation et créer le lien d’attachement. Il a besoin de stabilité minimalement pendant un an, et même plus»

Quelle est la réalité des parents adoptifs? Bianca Longpré, mère adoptive de 3 enfants

9:11

L'auteure et conférencière de «Mère ordinaire», Bianca Longpré, était en entrevue avec Patrick Lagacé pour discuter de ce sujet qui la touche particulièrement puisqu'elle a elle-même adopté ses trois enfants.

«Je ne le fais pas pour moi, mais pour toutes ses mamans qui ont besoin de créer des liens avec des enfants qui ont été poqués et qui ont besoin de temps pour se familiariser avec leur nouvelle famille. [...] Je trouve ça triste qu'en reculant sur la promesse électorale (de la CAQ) ce soit encore les enfants vulnérables qui payent et qui en souffre.»

Le ministre à l'écoute

Face aux nombreuses critiques que reçoit sa réforme du RQAP, le ministre Jean Boulet s'est dit est prêt à aider davantage les parents adoptifs.

Au micro de Bernard Drainville, il a affirmé qu'il cherchait d'autres solutions.

«Je suis préoccupé, j’entends, j’écoute. Je vais trouver des solutions pour répondre aux besoins spécifiques des familles adoptantes par des mesures appropriées. Je veux qu’on soit créatifs»   

Congés parentaux: est-ce que le ministre Jean Boulet est prêt à aller plus loin pour les parents adoptants?

10:41

En direct de 11:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.