12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Le milieu des affaires réplique à François Legault

Le milieu des affaires réplique à François Legault

Le milieu des affaires réplique à François LegaultGetty Images Plus/hyejin kang

22:28

La CAQ perd sa motion sur l'immigration.

Devant la grogne que soulève sa réforme de l’immigration, le premier ministre François Legault a affirmé que les milieux d’affaires québécois voulaient plus d’immigrants pour maintenir les salaires au plus bas taux possible.

Depuis plusieurs semaines, la réforme de l’immigration du gouvernement Legault, notamment celle qui touchait le programme PEQ, est critiquée par de nombreuses organisations d’affaires ainsi que par le milieu universitaire québécois.

Face à ce tollé, le ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette a d’ailleurs fait volte-face et a annoncé en primeur à Paul Arcand, mercredi, qu’une clause de droits acquis serait adoptée pour les étudiants et travailleurs étrangers.

Appelé à commenter ce changement lors d’un point de presse mercredi soir et rapporté par Radio-Canada, François Legault n’a pas été tendre envers le monde des affaires et plus particulièrement, envers Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce de Montréal, qu’il a accusé de vouloir maintenir les salaires à leur plus bas niveau.  

«J’ai discuté lundi avec Michel Leblanc. C’est sûr que Michel, ce qu’il veut, c’est le plus de main-d’œuvre possible, c’est un jeu d’offre et de demande. Plus il y a de main-d’œuvre au Québec, plus on peut garder les salaires bas, plus on est capables de trouver des employés à 12 $/h, 15 $/h»

À la recherche de travailleurs qualifiés

En entrevue avec Patrick Lagacé, jeudi, le président de la Chambre de commerce de Montréal a réfuté les affirmations du PM. 

«En aucun moment, nous, on ne parle d’avoir des emplois mal rémunérés ou de faire baisser les salaires. Tous les commentaires que j’ai reçus du milieu des affaires depuis des mois, c’est bien plus sur la disponibilité de la main-d’œuvre. Les gens veulent embaucher des travailleurs qualifiés»

Luc Lavoie s'insurge

Au micro de Bernard Drainville, Luc Lavoie était irrité par les propos de M. Legault. 

«(...) Tu parles d’une niaiserie. On est présentement en pénurie de main-d’œuvre que cela leur plaise ou non» 

«Objectivement, il a raison. Si tu fais rentrer beaucoup d’immigration, tu vas effectivement tirer les salaires vers le bas»

«Ça ne tombera jamais plus bas que le salaire minimum que je sache! Il y a une loi»

 

 

 

En direct de 18:30 à 22:00
1730
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.