12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Nous n’avons pas voulu favoriser l'un ou l’autre des partis fédéraux» - Sonia Lebel

«Nous n’avons pas voulu favoriser l'un ou l’autre des partis fédéraux» - Sonia Lebel

«Nous n’avons pas voulu favoriser l'un ou l’autre des partis fédéraux» - Sonia LebelPC
Sonia Lebel et François Legault

 

Durant la campagne électorale fédérale, le premier ministre du Québec, François Legault, a demandé à tous les chefs de spécifier leur position quant à la possibilité de contester la loi 21 s’ils étaient élus le soir du 21 octobre.

Le sujet de la contestation ou non de la loi 21 s’est donc immiscé dans cette campagne électorale fédérale. Le Parti conservateur du Canada et le Bloc québécois ont été les deux seuls partis à garantir au Québec de respecter sa loi.  

Selon ce qu’a appris Bernard Drainville, le clan Trudeau n’aurait pas apprécié cette incursion de Legault dans la campagne fédérale. Certains stratèges sont d’avis que cela a moussé la ferveur des Québécois envers le Bloc québécois et empêché Justin Trudeau de faire élire un second gouvernement majoritaire.  

 

«Nous n’avons pas voulu favoriser l'un ou l’autre des partis fédéraux, les seuls intérêts qu’on défend, c’est ceux des Québécois. Nous sommes une nation et nous avons l’intention de faire respecter nos intérêts et compétences. Et c’était le seul message que nous voulions passer pendant la campagne électorale. Ce n’était pas une intention de nuire à Justin Trudeau ou qui que ce soit d’autre»  

«Et avec seulement 33% du vote populaire (pour Justin Trudeau), c’est clair qu’une majorité de Québécois appuient la loi 21»

D’ailleurs, la ministre s’est dite rassurée d'entendre Justin Trudeau clamer, après son élection, qu'il avait entendu le message des Québécois.

En direct de 18:30 à 22:00
1692
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.