12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, ont dit non au populisme de Maxime Bernier» - Lise Ravary

«Tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, ont dit non au populisme de Maxime Bernier» - Lise Ravary

«Tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, ont dit non au populisme de Maxime Bernier» - Lise RavaryPC
Maxime Bernier

L’élection d’un gouvernement libéral minoritaire au fédéral, lundi soir, suscite de nombreuses réactions et analyses de la part des commentateurs du 98,5 FM.

En voici quelques-unes :

Lise Ravary:

 

«Les élections, c’est comme de la crème glacée. Il y a la version molle et la version dure. Je pense qu’on a assisté à une campagne et un scrutin version plutôt molle. On n’est pas dans les certitudes, on ne sait pas pendant combien de temps ce gouvernement va survivre»

«Beaucoup de gens ont envie de célébrer le retour du Bloc québécois, mais ils ne sont pas seuls. Les libéraux sont nez à nez. Mais encore là, il y a une coupure, Montréal et les régions. Ce sont tous des points où les gens risquent de se coltailler au parlement quand va arriver des discussions difficiles sur des sujets difficiles qui ne sont pas nécessairement rassembleurs. C’est là où le feu risque de prendre»

«Et dans la crème glacée très dure, tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, ont dit non au populisme de Maxime Bernier. Alors que la montée du populisme se fait partout à travers le monde, nous, on a résisté à ça»

Commission Ferrandez-Taillefer:

«On avait à faire le choix entre une personne détestée (Trudeau) et une personne qui est crainte (Scheer). Et la seule raison pourquoi ils sont nez à nez, c’est qu’ils sont le contrepoids l’un de l’autre. Une partie du Canada se méfie de l’autre partie du Canada et vice et versa.

«Andrew Scheer va vouloir rester là. C’est un ‘’fighter’’. Et ça va être très intéressant parce qu’il va y avoir une pression de l’extérieur de ses châteaux forts (Ouest canadien) pour le retour des Blue Torrey, des conservateurs plus progressistes. Ils vont se dire : ‘’ça va nous prendre quelqu’un qui ne vient pas de l’Alberta si on veut reprendre le pouvoir’’»

«Tant et aussi longtemps qu’on va avoir un Scheer «Drill Baby Drill», un Albertain pur jus qui ne veut rien savoir à part du cash de l’Alberta, ben qui crève»

En direct de 18:30 à 22:00
1697
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.