• Accueil
  • Élections fédérales: «Une des plus belles expériences d’avoir la confiance des gens» -Denis Coderre

Élections fédérales: «Une des plus belles expériences d’avoir la confiance des gens» -Denis Coderre

Élections fédérales: «Une des plus belles expériences d’avoir la confiance des gens» -Denis CoderreCourtoisie «Y'a du monde à messe» / Facebook Denis Coderre
Jour du vote au Canada:comment se vit cette journée pour les élus?

12:14

Jour du vote au Canada:comment se vit cette journée pour les élus?

Gilles Duceppe et Denis Coderre sont avec nous.

Détails

Avec Bernard Drainville Dans Drainville PM

Au micro de Bernard Drainville lundi, les anciens politiciens Denis Coderre et Gilles Duceppe ont raconté comment ils se sentaient lors des journées d’élection.  

Après 40 jours de campagne électorale, tous les députés qui se présentent dans les 338 circonscriptions fédérales du Canada n’ont plus rien d’autre à faire que d’attendre les résultats de vote de leurs concitoyens.

Ancien député et ministre fédéral libéral et ex-maire de Montréal, Denis Coderre et Gilles Duceppe, ancien chef du Bloc Québécois, ont vécu de nombreuses journées de vote.

«C’est probablement une des plus belles expériences d’essayer d’avoir la confiance des gens. On casse beaucoup de sucre sur le dos des politiciens, ils ont le dos large, mais la réalité, c’est tellement important d’aller voter. La démocratie, c’est tellement fragile que d’avoir ces hommes et ces femmes qui se présentent, peu importe leur parti, il faut le saluer»

Bien que ce soit une expérience enrichissante, sur le plan humain, la pression ressentie par les chefs de partie est très grande. 

«Comme chef, tu portes la responsabilité de l’ensemble, de la victoire et de la défaite. Si tu perds, il y a des gens qui perdent leur emploi à cause de toi. Tu te sens responsable de ça»

«Dans la défaite comme dans la victoire, c’est la famille dont il faut que tu te rappelles. Eux, ils vivent les coups et les contrecoups. Ils n’ont pas demandé à faire de la politique»

Parlant famille, Gilles Duceppe a confié qu'il trouvait ça beaucoup plus difficile de vivre cette journée d'élection 2019, alors que son fils, Alexis Brunelle-Duceppe se présente dans la circonscription de Lac-St-Jean.

«Je dormais beaucoup mieux comme candidat que comme père de candidat. Comme parent, on pense toujours à nos enfants»

Comment les chefs se préparent à la soirée électorale?

6:41

Comment les chefs se préparent à la soirée électorale?

Luc Ouellet, associé au cabinet National, spécialiste en stratégie politique

Détails

Avec Marie-Claude Lavallée Dans Le Québec maintenant

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.