• Accueil
  • Entrevue embarrassante pour une candidate du Bloc québécois

Entrevue embarrassante pour une candidate du Bloc québécois

Entrevue embarrassante pour une candidate du Bloc québécoisCourtoisie: Bloc québécois
Des candidats bloquistes ont tenu ou partagé des propos qui incitent à la haine contre les musulmans.

6:35

Des candidats bloquistes ont tenu ou partagé des propos qui incitent à la haine contre les musulmans.

Quelle sera la réaction de Yves-François Blanchet?

Détails
Les candidats bloquistes et l'islamisme.

14:29

Les candidats bloquistes et l'islamisme.

Détails

Tentant d’expliquer le partage d’une vidéo de propagande d’un groupe d’extrême droite sur sa page Facebook en 2017, la candidate bloquiste de Saint-Maurice Champlain, Nicole Morin, n’a pas été bien convaincante au micro de Bernard Drainville, jeudi. 

Le Journal de Montréal s’est penché sur l’historique des publications sur les réseaux sociaux de quelques candidats du Bloc québécois.  

Dans son échantillonnage, il a découvert que quatre candidats du BQ avaient publié, partagé ou commenté des publications contre les musulmans.

Dans le cas de la candidate Nicole Morin, il s’agit d’une republication d’une vidéo de propagande du groupe identitaire québécois d’extrême droite, La Meute.

En entrevue avec Bernard Drainville, jeudi, elle a tenté de s’expliquer…

«M. Drainville, je vous arrête, il n’a jamais été mon intention de partager une vidéo de propagande de La Meute. J’assure que je n’adhère pas à ce mouvement de proche ou de loin»

Mais lorsque Bernard Drainville lui a demandé si elle avait retiré la vidéo, la candidate n,a pas répondu et a voulu mettre fin abruptement à l’entrevue. 

 

«On n’est pas dans le fait de propager cette nouvelle parce qu’elle est fausse. Je trouve qu’on s’attarde à quelque chose qui n’en vaut pas la peine. Je regarde en avant, on est trois ans plus tard. Qu’on aille chercher dans le passé, c’est des poux pour en faire un éléphant»

Déterminé, Bernard Drainville lui a de nouveau demandé si elle avait retiré la vidéo, ce qu’elle a fini par admettre avant de saluer l’animateur qui a conclu :

«Elle a retiré une vidéo qu’elle n’avait pas publiée?!?»

Le chef du Bloc réagit

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a réagi par voie de communiqué aux messages inappropriés partagés sur les réseaux sociaux dans le passé par quatre candidates et un candidat du parti.

«J’ai parlé personnellement à chacune de ces candidates et à ce candidat. Ils regrettent tous d’avoir partagé dans le passé des vidéos ou messages contenant des propos inappropriés. Ils s’en sont excusés. En tant que chef du Bloc québécois, j’ajoute mes excuses en leur nom auprès de l’ensemble de la population du Québec»

«Beaucoup de Québécoises et de Québécois ont vécu des moments d’incertitude quant à l’intégration harmonieuse des nouveaux Québécois à la société québécoise. Les messages partagés sont une déplorable manifestation de ces inquiétudes. Désormais, je constate que Québec prend des initiatives et formule des demandes afin de disposer de tous les outils pour rétablir la confiance et assurer l’intégration heureuse des immigrants au sein de la société québécoise»

«Enfin, je peux vous assurer que tous nos candidats et candidates partagent les valeurs et le programme du Bloc québécois. Pour le reste, je m’en remets sans hésiter et en toute confiance au bon jugement des électeurs»

Des candidates bloquistes expriment des propos racistes anti-musulman sur les médias sociaux

8:22

Musique
En direct de 03:00 à 07:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.