• Accueil
  • Le gouvernement Legault mise sur l’éthanol pour réduire les GES

Le gouvernement Legault mise sur l’éthanol pour réduire les GES

Le gouvernement Legault mise sur l’éthanol pour réduire les GESPhoto: La Presse canadienne

Le gouvernement du Québec a proposé une mesure qui pourrait réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de la province de presque 3 pour cent : l’ajout d’éthanol dans l’essence. Les explications du ministre des Ressources naturelles.

Selon le journaliste de La Presse, Martin Croteau, un projet de règlement qui a présenté cette semaine suggère d’imposer d’ici 2025 une teneur en éthanol minimale de 15 % dans chaque litre d’essence vendu au Québec. 

Ce serait trois fois plus que la norme canadienne actuelle. 

La majorité de l’éthanol utilisé au Québec est importé. 

Le ministre des Ressources naturelles, Jonatan Julien, prévoit des réductions majeures des émissions de GES au Québec.

Québec mise sur l'éthanol pour réduire les GES. | La bisbille à propos du projet de loi sur les trop-perçus d'Hydro-Québec.

14:58

Québec mise sur l'éthanol pour réduire les GES. | La bisbille à propos du projet de loi sur les trop-perçus d'Hydro-Québec.

Le ministre de l'Énergie est avec nous. Qu'est-ce qui va arriver avec les trop-perçus?

Détails

«La norme canadienne est de 5 à 6 % d’éthanol dans le carburant. Environ la moitié de cette quantité d’éthanol est produite au Québec. On veut envoyer un signal clair, mais donner le temps au système de se développer. On va y aller par étapes, c'est-à-dire qu'on veut permettre aux producteurs québécois d’éthanol d’augmenter leur production. En 2025, on parlerait de 2 millions de tonnes de GES de réduction. C’est l’équivalent de 500 000 voitures.»

Le Québec émet annuellement environ 80 millions de tonnes de GES. 

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.