12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Je ne pense pas que les Canadiens en 2001 savaient que le blackface perpétue des stéréotypes raciaux toxiques»

«Je ne pense pas que les Canadiens en 2001 savaient que le blackface perpétue des stéréotypes raciaux toxiques»

«Je ne pense pas que les Canadiens en 2001 savaient que le blackface perpétue des stéréotypes raciaux toxiques»Photo: 98,5 FM

Justin Trudeau s'est maquillé le visage en noir (ou en brun foncé) lors d'une soirée costumée en 2001. Patrick Lagacé s’est demandé si le «blackface», à l’époque, était un tabou absolu pour un Canadien de 29 ans. À son avis, une majorité de citoyens ignoraient les effets pervers d’un tel geste sur la communauté noire du pays.

Le blackface est un tabou absolument aux États-Unis parce qu’il vient de pièces de théâtre populaire dans lesquelles les blancs se maquillaient en noir pour les ridiculiser, au dire de Patrick Lagacé.

Un tel geste dans les années 2000, chez les Américains, c’était donc «un faux pas absolu», selon l'animateur. 

Au Canada, rien n’est moins sûr.

Certes, Trudeau sera plongé dans une tourmente politique pour au moins quelques jours. Est-ce une tempête dans un verre d’eau? Possible.

«Le Québec a eu ses débats de blackface. Il y a eu des controverses dans le milieu culturel au fil du temps. Aujourd’hui, les artistes sont conscients que le blackface est une pratique qui heurte plusieurs Noirs. Il est normal qu’on n'utilise plus cette sorte de maquillage à la télé, au théâtre, au cinéma. On sait que c’est blessant. Or, je ne pense pas que le blackface était un tabou au Canada, en 2001. Je ne pense pas que les Canadiens savaient que le blackface perpétue des stéréotypes raciaux toxiques.»

Lors d'un point de presse tenu à Winnipeg, jeudi, Justin Trudeau a affirmé que se déguiser en personne à la peau foncée est inacceptable, peu importe le contexte. 

Comment l'équipe du premier ministre a-t-elle géré la crise provoqué au gouvernement? 

Écoutez l'analyse de Manon Genest, associée et fondatrice de la firme Tact Intelligence Conseil.

En direct de 03:00 à 07:00
1519
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.