• Accueil
  • Greta Thunberg à Montréal: «Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les conservateurs», estime Bernard Drainville

Greta Thunberg à Montréal: «Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les conservateurs», estime Bernard Drainville

Greta Thunberg à Montréal: «Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les conservateurs», estime Bernard Drainville

L'annonce de la venue de Greta Thunberg à Montréal aura un impact important dans la prochaine campagne électorale fédérale, estime le chroniqueur politique du 98,5 FM, Bernard Drainville.

Ça va donner beaucoup de carburant durant la campagne électorale», disait-il au micro de Paul Arcand, lundi matin.

La jeune porte-parole en faveur de l'environnement participera à une grande marche à Montréal le vendredi 27 septembre pour manifester dans le cadre de la grève mondiale pour le climat.

Les effets de la loi 21 chez les enseignants de Montréal | Greta Thunberg sera à Montréal | L’université de l’Ontario Français verra le jour.

9:16

«Le 27 septembre, on pourrait se retrouver avec une méga-manif avec Greta qui est présente. Tu peux t’imaginer que Trudeau sera là, que Yves-François Blanchet sera là, que Jagmeet Singh et Elizabeth May seront là. Le seul qui ne sera pas là, c'est Andrew Scheer. La venue de Greta Thunberg, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les conservateurs. On savait déjà que le climat serait un enjeu important électoral, on s'entend que ce le sera encore davantage.»  

 Au printemps dernier, c'est au-dessus de 100 000 personnes qui s'étaient rassemblées à Montréal pour une telle manifestation.

Un point de presse annoncé mardi fera le point sur ce qui est prévu par les milieux scolaires et syndicaux pour cette grève du climat, le 27 septembre.

Photo Cogeco Nouvelles à New York 

Source: Photo Cogeco Nouvelles à New York 

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.