12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Poursuite de 26M$ contre Accurso et Zampino: «On y va pour la totale»

Poursuite de 26M$ contre Accurso et Zampino: «On y va pour la totale»

Poursuite de 26M$ contre Accurso et Zampino: «On y va pour la totale»PC
Tony Accurso

La ville de Montréal déposera sous peu une poursuite judiciaire de 26M$ contre Tony Accurso et l’ancien président du comité exécutif, Frank Zampino.

C’est le journaliste de La Presse, Vincent Larouche qui rapporte cette nouvelle en exclusivité.

Pour comprendre les tenants et aboutissements de cette poursuite, Bernard Drainville s'est entretenu avec le journaliste Larouche et le président du Comité exécutif de la ville de Montréal, Benoit Dorais.

 

Il y a 10 ans, la Commission Charbonneau a été notamment démontré que des entreprises en construction avaient mis en place un système de collusion pour obtenir des contrats publics avec la Ville de Montréal.

À la suite de cette commission, la Ville avait mis en place un système de remboursement volontaire pour les entreprises fautives.

Même si cette liste d’entreprises ayant participé à ces remboursements volontaires est gardée confidentielle, force est d’admettre que les entreprises de Tony Accurso ne font pas partie du lot!

La Ville va donc intenter une poursuite de 26M$ à l’endroit de Tony Accurso et l’ancien président du comité exécutif, Frank Zampino.

«Sont bien mieux d’être bonnes les preuves! Au nombre de procès qui finissent en eau de vaisselle ces temps-ci, disons que je commence à douter et à être un peu sceptique!»

«Ici, on parle d’un procès civil. Le fardeau pour gagner sa cause en cour est beaucoup moins élevé que pour envoyer quelqu’un en prison. Ils reprennent l’ensemble des témoignages à la Commission Charbonneau. Pour récupérer de l’argent, c’est plus facile. Mais je ne dis pas que c'est gagné d'avance»

La Ville se targue d'avoir monté un dossier béton.

«On a monté une preuve béton où on a colligé tout ce qui s'est dit et écrit (à la Commission Charbonneau). On va sortir ça pour aller récupérer les sommes qui dont dues aux contribuables montréalais. Ça n'a aucun sens qu'une telle somme d'argent nous ait été sortie des poches»

«On est très confiant. On y va pour la totale» 

En direct de 03:00 à 07:00
1510
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.