12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Où est l’aide promise pour les proches aidants?» - Isabelle Maréchal

«Où est l’aide promise pour les proches aidants?» - Isabelle Maréchal

«Où est l’aide promise pour les proches aidants?» - Isabelle MaréchalGetty Images/ Photodisc

Au micro d’Isabelle Maréchal mercredi, des proches aidants ont témoigné de leur détresse et ont lancé un énième cri du cœur à la ministre Marguerite Blais.

Alors que la population québécoise vieillit, il n’est plus rare de voir des proches aidants âgés de plus de 70 ans s’occuper d’un parent de 90 ans et plus ou d’un frère ou une sœur du même âge.

En plus de la vieillesse, ces aînés en perte d'autonomie sont également aux prises avec de multiples problèmes de santé qui exigent des soins constants de leurs proches.

Proches aidants malades aussi

Il n’est donc pas rare non plus de voir de plus en plus de proches aidants tomber malades eux-mêmes et vivre de grands moments de détresse.

«Tout proche aidant a des idées noires. On est dépassé par la situation, dépassé par la vie. On attend tout le temps de l’aide des gouvernements. En plus de devoir s’occuper de nos malades, les proches aidants doivent se battre et les gens n’ont pas tous la santé pour le faire. Les proches aidants qui font du 24/7, c’est-à-dire, du 24 heures par jour et du sept jours par semaine, on n’a pas le droit à aucun crédit d’impôt»

«Madame Blais avait répété au printemps qu’il était censé y avoir 2500$ de crédit d’impôt remboursable, ce qui n’est pas encore fait!»

Selon ses estimations, M. Beauchamp permet au système de santé québécois d'économiser au moins 70 000$ par année. 

«Tous les proches aidants au Québec permettent d'économiser trois milliards et quelques cent mille dollars au gouvernement. Ça fait des années qu'on leur sauve des milliards $. On ne demande pas une fortune! S'ils donnaient un crédit de 5000 ou 10 000 dollars, ça aiderait»

Écoutez les nombreux témoignages émouvants de proches aidants qui ont accepté de parler en toute sincérité de leur quotidien et de leur détresse:

39:38

Où est l'aide promise pour les proches aidants ?

En direct de 20:30 à 00:00
2424
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.