12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Loi 101: a-t-on vraiment besoin d’un nouveau chien de garde?

Loi 101: a-t-on vraiment besoin d’un nouveau chien de garde?

Loi 101: a-t-on vraiment besoin d’un nouveau chien de garde?Photo: 98,5 FM

L’affirmation de la langue française est une priorité pour le gouvernement Legault. On propose la nomination d’un commissaire à la langue française qui relèverait de l’Assemblée nationale du Québec.

Sur le plan de la manœuvre politique, Luc Lavoie juge que la Coalition avenir Québec trouve le moyen de dicter l’agenda politique et d’obliger les autres partis à «jouer dans son carré de sable».

«Honnêtement, je peux pas voir ce que ça va changer, si on veut vraiment travailler à la pérennité et la préservation et à l’épanouissement du français. C’est pas en mettant un commissaire et une nouvelle structure bureaucratique en place qu’on va avancer, c’est en mettant de l’argent dans les écoles et en faisant de l’enseignement du français la priorité numéro un du gouvernement.»

Selon Luc Lavoie, ce sont les Québécois qui se tirent dans le pied avec les concepts de «Bonjour, Hi!» ou de l’accueil en anglais dans les périodes à fort achalandage touristique, alors que le fait français est l’apport premier de cet intérêt touristique des voyageurs étrangers qui visitent le Québec.

«De prendre ça, de monter ça en épingle […] j’pense que c’est fait pour épater la galerie et entretenir le carré de sable et à forcer les péquistes à dire qu’ils ont raison et les libéraux è saluer l’initiative. [...] On ne peut pas être contre la tarte aux pommes, surtout quand elle est servie avec de la crème glacée à la vanille!»

En direct de 00:00 à 03:00
2667
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.