12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • EXCLUSIVITÉ | Congédiement de Louis Robert : démission au MAPAQ et l'agronome retrouve son poste

EXCLUSIVITÉ | Congédiement de Louis Robert : démission au MAPAQ et l'agronome retrouve son poste

EXCLUSIVITÉ | Congédiement de Louis Robert : démission au MAPAQ et l'agronome retrouve son poste98,5 FM
Louis Robert

Cogeco Nouvelles a appris que le sous-ministre du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), Marc Dion, a démissionné de son poste jeudi matin, en marge du congédiement du lanceur d'alerte, Louis Robert.

Cette démission survient à la suite du dépôt du rapport accablant de la protectrice du citoyen en lien avec le congédiement de l’agronome et lanceur d’alerte Louis Robert.

Dans son rapport rendu public jeudi matin, la protectrice du citoyen, Marie Rinfret, a blâmé sévèrement le sous-ministre, Marc Dion, en affirmant que le MAPAQ n'a pas protégé l’identité du lanceur d’alerte, Louis Robert. 

«La confidentialité de l'identité du divulgateur, des renseignements communiqués et des demandes de vérifications n'a pas été protégée. Et enfin, le suivi fait auprès du divulgateur lui a fait perdre confiance dans le processus. En somme, notre enquête démontre que la loi n'a pas été respectée et que les manquements sont majeurs. Je recommande donc des redressements pressants et importants. Les correctifs ont pour but de donner confiance aux citoyens et aux citoyennes quant à la prise en charge des lanceurs d'alerte»

On se rappellera que l’agronome Louis Robert qui a œuvré pendant près de 30 ans au MAPAQ avait dénoncé l’ingérence du secteur privé dans la recherche publique sur les pesticides.

Il a été congédié le 24 janvier dernier après avoir transmis des documents confidentiels à Radio-Canada, car il estimait que le MAPAQ n’avait pas donné suite à ces récriminations.

Louis Robert pourra réintégrer ses fonctions

Au terme d'une matinée chargée, le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne, a annoncé jeudi midi que l'agronome et lanceur d'alerte, Louis Robert, pourra réintégrer son poste au MAPAQ s'il le désire. 

«Nous avons parlé à Louis Robert ce matin et il était très heureux du rapport de la protectrice du citoyen. M. Robert est soulagé. Nous avons dénoncé dès le début les actions posées par le MAPAQ et la protectrice vient confirmer qu'il s'agit d'un cafouillage monumental et que les responsables ministériels n'ont pas écouté les recommandations de leurs experts. M. Robert est un expert dans son domaine. C'est tout à fait inacceptable» 

«On se souviendra que le ministre (de l'Agriculture, André Lamontagne) a confirmé ce congédiement et il avait laissé entendre, dans une conférence de presse, qu'il avait d'autres manquements de ce lanceur d'alerte. Donc, des attaques directes à sa probité. Tout ce que M. Robert faisait, c'était de défendre la sécurité du public» 

En direct de 07:00 à 11:00
1516
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.