12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Remettre les trop-perçus d’Hydro-Québec : «C’est juste de la mauvaise politique» - Patrick Lagacé

Remettre les trop-perçus d’Hydro-Québec : «C’est juste de la mauvaise politique» - Patrick Lagacé

Remettre les trop-perçus d’Hydro-Québec : «C’est juste de la mauvaise politique» - Patrick LagacéPC

Patrick Lagacé et Pierre Curzi ont commenté la décision du gouvernement Legault de forcer Hydro-Québec à remettre 1,5 milliard de dollars en trop-perçus à ses clients québécois.

Mercredi, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a déposé son projet de loi obligeant Hydro-Québec à remettre aux Québécois une partie des sommes que la société d’État a perçue en trop au cours des dernières années. Une somme qui serait équivalente à 1,5 milliard de dollars.  

Alors que de nombreux Québécois semblent favorables à cette décision, les «commissaires» du 98,5 FM, ont pour leur part exprimé des réserves au micro de Paul Arcand, mercredi matin.

«Je ne crois pas que ce soit une bonne idée. Oui, le chiffre frappe l’imaginaire, mais comme un ancien régisseur de la Régie de l’énergie l’écrivait dans Le Devoir, avec une fraction de ces trop-perçus, on aurait pu sortir toute l’industrie du sirop d’érable du mazout, on aurait pu financer le passage à l’hydroélectricité de 200 000 ménages qui sont encore au mazout. Moins il y a de mazout, moins il y a de smog chez nous et plus l’air est respirable» 

«Il y a plein de gens qui vont aller chercher un petit chèque et Hydro-Québec se prive d’un gros chèque. C’est juste de la mauvaise politique»

«En fixant les augmentations au niveau de l’inflation pour les quatre prochaines années, ça risque d’être avantageux pour Hydro-Québec parce que probablement, la Régie leur aurait accordé moins»

«Ce qui m’embête le plus, c’est que cette décision du gouvernement, en quelque sorte, élimine le pouvoir de la Régie. Ça, c’est assez grave. La Régie nous permettait de voir quelles sont les demandes d’Hydro-Québec et on avait accès en tant que consommateurs à ces discussions publiques. Le gouvernement vient de repolitiser la tarification d’Hydro-Québec. Ce n’est pas une bonne pratique»   

En direct de 11:00 à 18:00
1190
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.