12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Élèves autistes: le ministre Roberge promet des moyens additionnels

Élèves autistes: le ministre Roberge promet des moyens additionnels

Élèves autistes: le ministre Roberge promet des moyens additionnelsCogeco Nouvelles
Jean-François Roberge

MONTRÉAL — Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, s'est dit touché par sa visite de l'école l'Étincelle, lundi matin à Montréal.

C'est cette école offrant des services aux jeunes élèves autistes, qui a récemment fait la manchette lorsque Radio-Canada a révélé que des enfants y étaient mis dans un placard pour les calmer lors de situations de crise.

 

 

«Ce que j'ai vu ici c'est quand même venu me chercher. Ç'a été négligé et il faut que ça cesse»

Le ministre s'est dit malgré tout rassuré par le fait qu'à court terme, des travaux d'aménagement seront effectués dès cet été et que le nombre d'élèves sera diminué pour la rentrée de septembre.

École non adaptée

Il a reconnu à l'issue de sa visite que l'environnement actuel de l'école l'Étincelle n'est pas adapté à la clientèle qu'elle doit desservir, pas plus qu'elle ne répond aux besoins des professionnels qui y oeuvrent et qu'il faudra aller bien au-delà des mesures immédiates.

 

«C'est clair que l'on se bat avec le mobilier. C'est clair qu'il y a trop d'élèves dans l'espace et ça complique beaucoup le travail des enseignants et des professionnels»

«En diminuant le nombre d'élèves et en améliorant les infrastructures ici, on va avoir un lieu qui est correct, mais je pense qu'à moyen terme, ça prendra vraisemblablement une école qui soit complètement retapée, ou une école neuve plus adaptée aux besoins de ces élèves et plus adaptée aussi aux besoins des enseignants et des professionnels qui y travaillent»

Invitation aux régions

Plus encore, le ministre a promis des ressources aux commissions scolaires en dehors de Montréal qui en feront la demande pour desservir cette clientèle. De nombreux parents de l'extérieur n'ont d'autre choix que de s'attacher aux services dans la métropole, ceux-ci n'étant pas disponibles dans leurs régions.

«Je dis aux commissions scolaires: faites des demandes; vous allez être agréablement surpris par l'ouverture du gouvernement du Québec. Faites-nous des demandes de rénovation, d'agrandissement, de construction d'écoles adaptées aux besoins des élèves, le gouvernement est là pour les élèves vulnérables»

«Les ressources vont être là. On va investir dans notre jeunesse et on va investir pour reconnaître le travail des professionnels»

En direct de 18:30 à 22:00
1774
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.