12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Aide alimentaire dans les écoles : déception majeure à la CSDM

Aide alimentaire dans les écoles : déception majeure à la CSDM

Aide alimentaire dans les écoles : déception majeure à la CSDMPhoto: La Presse canadienne

Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge avait déclaré, lors d’une entrevue à l’émission Puisqu’il faut se lever, le 9 mai, que son gouvernement avait investi 12 millions de dollars supplémentaires pour maintenir l'aide alimentaire dans les écoles. Or, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a réalisé mercredi que cette affirmation n’est pas exacte. Pis encore, l'une de ses commissaires se dit très inquiète.

Selon le cabinet du ministre, le budget associé aux mesures concernant le soutien aux milieux défavorisés a été augmenté de 123 à 135 millions de dollars. Toutefois, la répartition de ce montant sera seulement connue lors de l’envoi des règles budgétaires aux commissions scolaires, qui devraient survenir sous peu.  C'est ce qu'a appris notre journaliste Jessyka Dumulong.

En fait, ces 12 millions $ ne seraient pas de l’argent «frais», d’après la CSDM.

Des organismes communautaires accusent d’ailleurs le ministre de ne pas tenir sa promesse, tout comme Violaine Cousineau, commissaire indépendante à la CSDM dans le Sud-Ouest.

«Ce n’est pas ce qu’on constate sur le terrain et c’est désolant. Quand nous avons entendu l’entrevue du ministre accordée à Paul Arcand, nous avons hurlé de joie. Selon nous, il avait enfin compris l’importance du soutien alimentaire pour les enfants défavorisés… Déception au lendemain de cette entrevue quand des journalistes ont vérifié auprès du cabinet du ministre : ils ont constaté que M. Roberge avait en tête une mesure transitoire. Seulement une année de plus… Une seconde déception cette semaine au Conseil des commissaires [de la CSDM]: nous avons réalisé qu’il n’y pas eu d’argent envoyé du gouvernement du Québec. Au contraire, le gouvernement demande que les commissions scolaires puisent dans leurs budgets…»   

Selon Mme Cousineau, il est inconcevable que la CSDM puisse piger dans les budgets de fonctionnement pour soutenir les enfants au plan alimentaire.

Précisons que la question traite de l’année scolaire 2019-2020.

En direct de 20:30 à 00:00
2074
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.