• Accueil
  • «On n’aura pas le choix d’éloigner M. Steinberg, qui est une anecdote fâcheuse» - Pierre Curzi

«On n’aura pas le choix d’éloigner M. Steinberg, qui est une anecdote fâcheuse» - Pierre Curzi

«On n’aura pas le choix d’éloigner M. Steinberg, qui est une anecdote fâcheuse» - Pierre CurziPhoto: La Presse canadienne
Le maire d'Hampstead, William Steinberg

Le maire d'Hampstead, William Steinberg, est dans la tourmente depuis qu'il a comparé, vendredi, le projet de loi sur la laïcité du gouvernement caquiste à une «tentative de nettoyage ethnique».  

Malgré les nombreux commentaires, le maire refuse de s'excuser pour ses propos.

«Cette histoire me fait penser à celle du maire de Mascouche... Un maire au Québec est comme un souverain. Il a davantage d’autonomie politique qu’un ministre ou un député. Si un ministre avait dit ce que M. Steinberg a dit, il aurait été exclu rapidement. Quand tu es maire, tu as une telle indépendance que tu peux dire des singeries comme celles prononcées par le maire d'Hampstead.»

«Ce sont des propos extrêmes [ceux du maire d'Hampstead]. Mais, cela a le mérite de limiter la question à son fondement. On doit se concentrer sur le cœur du problème, qui est réel. Le vrai débat se poursuit entre les croyants et les non croyants. On n’aura pas le choix d’éloigner M. Steinberg, une anecdote fâcheuse, afin de discuter encore du projet de loi.»

Patrick Lagacé a souligné que le gouvernement pourrait adopté la loi de la laïcité sous bâillon: «Le gouvernement ne veut pas faire le débat tant que ça. Le débat se passe dans la société civile, mais au parlement, il ne sera pas très important.»

«Je pense que le débat va se faire après le gouvernement est majoritaire. Il a attaché à son projet des clauses juridiques qui protègent sa loi. il a en plus indiqué que la loi serait adoptée avant le 24 juin. Quel combat peut-on vraiment faire ? Les gens peuvent déposer un mémoire. Je crois qu'on va entendre parler d'une cause type [quelque temps après l'adoption] de quelqu'un qui n'a pas eu son emploi... La guérilla va commencer.»

Séance spéciale annulé à Hampstead


Mentionnons que M. Steinberg a annulé la séance spéciale du conseil municipal qui devait avoir lieu lundi prochain. Celle-ci traitait justement du projet de loi 21.

La nouvelle a été annoncée ce matin par le maire Steinberg, qui souhaite que tous les arguments contre ce projet soient entendus et débattus sans distraction inutile.

Le conseil municipal présentera donc une résolution contre le projet de loi 21 lors d’une date ultérieure, dans une atmosphère plus sereine.

Hier, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a condamné ses propos par l’entremise d’un communiqué de presse.

Elle s'est adressée aux médias vendredi matin, à l'hôtel de ville.

1292
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.