12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Tourmente du Brexit: «Les conséquences d’une sortie de l’UE peuvent être graves»

Tourmente du Brexit: «Les conséquences d’une sortie de l’UE peuvent être graves»

Tourmente du Brexit: «Les conséquences d’une sortie de l’UE peuvent être graves»Photo: archives AP

La première ministre britannique a demandé vendredi à l’Union européenne un nouveau report du Brexit, au 30 juin, après avoir échoué trois fois à faire adopter au Parlement son accord de sortie.  

Le Brexit avait déjà été une première fois repoussé, du 29 mars au 12 avril.

Pour justifier un nouveau report, Theresa May a brandi la menace des élections européennes.

Si l’UE refuse un report, c’est une sortie sans accord dès le 12 avril.   

Ce scénario, redouté des milieux économiques, signifierait une sortie brutale et sans période de transition, ni plan pour la suite de leur relation. Après 46 ans d’appartenance à l’UE, le pays quitterait du jour au lendemain le marché unique et l’union douanière et serai soumis aux règles de l’Organisaiton mondiale du commerce.  

«Il faut que la Grande-Bretagne se prépare, car s’il n’y a pas d’entente […] c’est le scénario par défaut. Depuis 40 ans, les économies de la Grande-Bretagne et des autres pays européens ont tissée des liens serrés. Les légumes proviennent essentiellement du sud de l’Europe. Les conséquences d’une sortie de l’UE peuvent être graves.»

Elle peuvent être convoquées si le Parlement et le gouvernement ne parviennent pas à surmonter leurs désaccords sur le Brexit.  

Un tel scrutin peut aussi être organisé à la suite du vote d’une motion de censure contre le gouvernement.  

Un tel revirement, soutenu par seulement une minorité de députés, implique l’organisation de nouvelles élections ou d’un nouveau référendum qui renverserait le résultat de la première consultation, qui avait voté le Brexit à 52% des voix en juin 2016. 

(Avec l'Aide de l'AFP)

En direct de 11:00 à 18:00
1196
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.