• Accueil
  • Impossible de congédier un col bleu à Montréal ?

Impossible de congédier un col bleu à Montréal ?

Impossible de congédier un col bleu à Montréal ?Cogeco Nouvelles
Congédier un col bleu, c'est possible? Est-ce que les syndicats doivent défendre l'indéfendable?

25:03

Selon le journaliste Christopher Nardi, du Journal de Montréal, la ville de Montréal a dépensé 40 000$ en frais d’avocats pour faire congédier un col bleu qui accumulait des mesures disciplinaires.

Entre 2004 et 2012, Manuel Montero aurait accumulé pas moins de 26 mesures disciplinaires pour des problèmes d’absentéisme et d’agressivité envers les citoyens et ses patrons.

Malgré toutes ces infractions, le col bleu est toujours à l’emploi de la Ville. Tout au long de ces années, Montero a été défendu par son syndicat, ce qui a interpellé Bernard Drainville.

«Coudon, est-ce possible de congédier un col bleu à Montréal ?»

En entrevue avec l’animateur de Drainville PM, l’ancien président du syndicat des cols bleus de Montréal, Michel parent, affirme que oui. 

«Il n’y a rien de plus facile que de congédier un employé. Et la personne qui devrait être congédiée quand je lis l’article, c’est la personne qui est responsable des ressources humaines de l’arrondissement Lachine. Ça n’a pas d’allure. Si ce qui est décrit est vrai et que l’employé est encore à l’emploi, il y a quelqu’un qui n’a pas fait sa job»

«Il y a une procédure disciplinaire à suivre qui est écrite dans la convention collective»

Drainville PM
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.