• Accueil
  • «Ce n’est pas au transport scolaire à gérer l’horaire de l’école» - Jean-François Roberge

«Ce n’est pas au transport scolaire à gérer l’horaire de l’école» - Jean-François Roberge

«Ce n’est pas au transport scolaire à gérer l’horaire de l’école» - Jean-François Roberge iStock / grifare

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé mardi que les écoles devront obligatoirement offrir une période de récréation de 20 minutes, le matin et l'après-midi.

Ce changement dans l’horaire de classe entrera en vigueur dès la prochaine rentrée scolaire.

 

 

 

 

«Quand j’étais ti-gars, dans la cour d’école, on avait une récré le matin et une récré l’après-midi, 15 minutes chaque fois. Mais ce qu’on constate, c’est que dans plusieurs écoles, il n’y a pas de récré l’après-midi. Il y a une période de pause, mais ce n’est pas une récré où on va dehors et on lâche notre fou»

«Ce qui change aujourd’hui, c’est que ce sont deux récréations de 20 minutes chacune. Ça va changer dans nos écoles. C’est du temps pour que les jeunes bougent, prennent de l’air et ils seront plus attentifs par la suite»

«C’est le travail de l’administration scolaire de faire arriver les autobus au bon moment. Ce n’est pas au transport scolaire à gérer l’horaire de l’école.  Je sais que ces gens-là ont leurs impératifs, je ne veux pas leur jeter le blâme. Il faut que les commissions scolaires mettent les élèves en premier, bâtissent les horaires et après ça, fassent des trajets d’autobus. C’est dans cet ordre qu’il faut que ça se passe»

Le ministre Roberge a indiqué que cette mesure n’entraînera aucun coût supplémentaire. Il a affirmé que son gouvernement débloquera bientôt de l'argent pour le réaménagement et l'entretien des cours d'école.

En direct de 03:00 à 07:00
1983
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.