12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Baisse de la facture de la SQ: «On n’est pas contents» - le maire de Granby

Baisse de la facture de la SQ: «On n’est pas contents» - le maire de Granby

Baisse de la facture de la SQ: «On n’est pas contents» - le maire de GranbyPhoto tirée de la page Facebook de la Sûreté du Québec | Zone média

Le gouvernement Legault a offert un cadeau de Noël aux municipalités, jeudi, soit une baisse de la facture des services offerts par la Sûreté du Québec (SQ) en 2019. Or, les administrations des villes qui possèdent leur propre corps de police municipal ne sont pas contentes... Entrevue avec le maire de Granby, Pascal Bonin.

Cette baisse des frais associés à la SQ serait inéquitable pour certains citoyens qui bénificient des services d'une police locale.

Trois villes, à savoir Saint-Jérôme, Saint-Jean-sur-Richelieu et Granby, ont donc décidé de faire front commun pour dénoncer ce qu'elles considèrent comme une iniquité, car de leur côté, elles doivent assumer l'entièreté de la facture. 

Les villes qui collaborent avec la SQ, quant à elles, déboursent 53 pour cent des coûts de la facture totale. le reste de la somme est déboursé par le gouvernement québécois.

«On n’est pas contents. Ça fait cinq ans que je parle de ce dossier. Il faut réviser la Loi sur la police [P-13.1]. Mes citoyens, comme ceux de Saint-Jérôme et de Saint-Jean-sur-Richelieu, payent cent pour cent de la facture policière. En plus, on subventionne les services policiers [de la SQ] aux autres villes. La facture de la police de Granby est payée uniquement par les taxes municipales. Par contre, les autres taxes et les impôts payés par les gens de Granby servent en partie à payer les services de la SQ [dans d’autres villes].»

Québec a voulu calmer le jeu

Le monde municipal se plaignait de devoir, année après année, assumer une facture toujours plus salée pour obtenir la protection policière de la SQ.

Pour calmer le jeu, Québec accepte donc de verser 33 millions $ aux municipalités et s'engage à ce que l'augmentation globale du coût des services policiers ne dépassera pas 3 pour cent en 2019.

En conférence de presse, jeudi, le monde municipal — représenté par l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et la Fédération québécoise des municipalités (FQM) — jubilait, voyant ses charges financières diminuer, sauf pour dire qu'il apprécierait que cette aide «ponctuelle» de Québec devienne permanente.

Les contribuables pourraient aussi y trouver leur compte car les villes n'auront pas à les taxer davantage pour compenser la hausse des salaires des policiers de la SQ, qui a fait un bond important en 2017.

Sans l'intervention du gouvernement, certaines villes auraient ainsi vu leur facture augmenter jusqu'à 30 pour cent, en raison des hausses salariales des policiers. La hausse moyenne aurait été de 15 pour cent à travers le Québec.

Le partage des coûts

Ultimement, le but de Québec consiste à revoir le partage des coûts entre le gouvernement et les villes pour offrir les services de police, a commenté la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. Elle a dit vouloir «tendre» vers un partage à 50-50, sans fixer d'échéance.

Actuellement, Québec assume 47 pour cent de la facture et les municipalités 53 pour cent.

La facture totale des services de la SQ pour les municipalités en 2019 sera ainsi de 323 millions $ au lieu de 356 millions $.

Sauf les grandes villes de plus de 50 000 citoyens, les municipalités du Québec, pour la plupart, comptent sur la SQ pour assurer leur sécurité.

(Avec La Presse canadienne) 

En direct de 20:30 à 00:00
2364
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.