nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • La CAQ interdira les signes religieux

La CAQ interdira les signes religieux

La CAQ interdira les signes religieux PC

Les employés de l'État en position d'autorité qui refuseront de retirer leurs signes religieux pourraient être congédiés par un gouvernement caquiste.

C'est ce qu'a indiqué la députée de Louis-Hébert, Geneviève Guibault, lors d'une réunion des candidats caquistes, à Boucherville.

En conférence de presse, le député Simon Jolin-Barrette a d'abord confirmé que le nouveau gouvernement de la CAQ va abroger la loi 62, adoptée par l'ancien gouvernement, pour la rendre plus sévère.

«Les personnes en autorité ne seront pas autorisées à porter des signes religieux. On parle notamment des gardiens de prison, de procureurs aux poursuites criminelles et pénales, de juges et également des enseignants»

Sa collègue, Geneviève Guilbault, ajoute qu'il n'y aura pas de clause « grand-père » et que la loi s'appliquera à tout le monde.

«Il y aura une période de transition durant laquelle on sensibiliserait ces personnes-là à ce que prescrira la future loi. Elles seront libres de se relocaliser dans un autre poste qui ne sera pas en situation d'autorité»

Et s'ils refusent, le couperet tombera sur les employés récalcitrants.

«Ils vont faire le choix de ne plus occuper l'emploi s'ils souhaitent maintenir le port du signe religieux»

Écho fédéral

Ce matin, Justin Trudeau a lancé un avertissement à peine voilé au nouveau premier ministre élu, François Legault.

«Je ne suis pas de l'opinion que l'État devrait dire à une femme ce qu'elle devrait porter, ni ce qu'elle ne devrait pas porter. La charte est là pour protéger nos droits et libertés»

«L'utilisation de la clause nonobstant ne devrait être utilisée que dans des situations exceptionnelles. C'est pas quelque chose à faire à la légère»

«C'est un outil juridique à la disposition des différents parlements»

En direct de 05:30 à 10:00
1383
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.