• Accueil
  • Jean-François Lisée paie cher ses attaques contre Québec solidaire

Jean-François Lisée paie cher ses attaques contre Québec solidaire

Jean-François Lisée paie cher ses attaques contre Québec solidaire98,5 FM
Jean-françois Lisée, Gabriel Nadeau-Dubois avec Patrick Lagacé et Pierre Curzi, ce matin au 98,5 FM

En entrevue ce matin avec Paul Arcand, Jean-François Lisée a poursuivi sa croisade contre Québec solidaire.

À une semaine de l'élection, le chef du PQ continue de diriger presqu'exclusivement ses attaques contre le parti de gauche.

Pour lui, le parti de Manon Massé et de Gabriel Nadeau-Dubois n'est pas suffisamment la cible des autres et cacherait son programme. 

Jean-François Lisée avec Paul Arcand

Source: Jean-François Lisée avec Paul Arcand

En entrevue ce matin avec Paul Arcand au 98,5 FM, Jean-François Lisée a poursuivi sa croisade contre Québec solidaire.

À une semaine de l'élection, le chef du PQ continue de diriger presqu'exclusivement ses attaques contre le parti de gauche.

Pour lui, le parti de Manon Massé et de Gabriel Nadeau-Dubois n'est pas suffisamment la cible des autres et cacherait son programme. 

GRANDE ENTREVUE AVEC LES CHEFS : Jean-François Lisée, chef du Parti québécois. 

Suivant immédiatement son «accusateur» dans les studios du 98,5 FM, le co-porte-parole de Québec Solidaire, Gabriel Nadeau Dubois, s'est dit surpris des attaques contre les structures administratives de son parti.

Le chef péquiste, depuis quelques jours, s'en prend au fait que QS est représenté par des co-porte-paroles plutôt qu'un chef.

À Paul Arcand, Gabriel Nadeau Dubois a fait remarquer qu'il en avait pourtant toujours été ainsi.

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, réagit aux critiques contre son parti. 

Selon Bernard Drainville, le Parti québécois et son chef paient cher les attaques récentes en règle contre Québec solidaire.

«Si c’était ça le calcul, ça n’a pas fonctionné», estime le chroniqueur politique du 98,5 FM, qui, selon ses contacts, confirme la progression de Québec solidaire, particulièrement chez les francophones, au détriment du PQ.

En studio avec Paul Arcand, ce matin, le chef du PQ disait ne pas croire les chiffres de sondages obtenus par Bernard Drainville et continuait de se fier aux statistiques relayées quotidiennement par son équipe.

On sera fixé dans une semaine à savoir qui avait raison.

Déjà la dernière semaine de la campagne électorale…| François Legault se lance dans un grand blitz en régions

Les grands titres
En direct de 04:30 à 05:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.