12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Philippe Couillard s'en prend de nouveau au cadre financier de la CAQ

Philippe Couillard s'en prend de nouveau au cadre financier de la CAQ

Philippe Couillard s'en prend de nouveau au cadre financier de la CAQPhoto: La Presse canadienne
Le chef du PLQ, Philippe Couillard

TROIS-RIVIÈRES, Qc — Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, est revenu à la charge pour attaquer le cadre financier de la Coalition avenir Québec (CAQ), estimant que les principaux piliers du document reposaient sur des «hypothèses».

Lors d'une annonce à Trois-Rivières dimanche, le leader libéral a du même coup annoncé que sa formation politique dévoilera son cadre financier avant le débat des chefs prévu jeudi.

Qualifiant de «brouillon» et de «rapide» l'exercice présenté la veille par la CAQ, M. Couillard a chiffré à environ 4 milliards $ les économies «non précisées» du parti dirigé par François Legault.

Dans sa longue liste de critiques, le chef libéral a estimé qu'il manquait des détails à propos de certaines promesses caquistes, comme le déploiement de l'internet en région, le soutien aux enseignants ainsi que le financement compensatoire pour l'encadrement des tarifs des stationnements des établissements de santé.

M. Couillard a notamment accusé ses adversaires d'être trop optimistes dans leurs prévisions de croissance économique.

De plus, il a estimé qu'il était ambitieux de demander une hausse de sept pour cent des dividendes des sociétés d'État sans diminuer les services ou hausser les tarifs étant donné que celles-ci avaient déjà fait «beaucoup d'efforts dans les dernières années».

«Quand les piliers sont fragiles, bien, tout s'écroule, a lancé M. Couillard. Il y a toujours des éléments d'hypothèses dans un cadre financier, mais cela ne peut pas être la base.»

Selon le leader libéral, il est contradictoire que le cadre financier de la CAQ soit bâti sur la relance économique alors que ce parti a proposé la mesure la plus «antiéconomique» des dernières années, soit la diminution du nombre de nouveaux arrivants dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre.

Le cadre financier de la CAQ prévoit des budgets équilibrés avec une croissance des dépenses de 3,5 pour cent en éducation et de 4,1 pour cent en santé, mais ne tient pas compte des montants que le parti souhaite aller chercher dans la révision de la rémunération des médecins spécialistes. 

En direct de 11:00 à 18:00
1655
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.