• Accueil
  • Nouveau parc éolien de la Côte-Nord : des voix s’y opposent

Nouveau parc éolien de la Côte-Nord : des voix s’y opposent

Nouveau parc éolien de la Côte-Nord : des voix s’y opposent Pexels.com

De plus en plus de voix s’opposent au projet du gouvernement de Philippe Couillard de construire un parc éolien de 200 mégawatts dans le secteur de Port-Cartier, sur la Côte-Nord.

Il y a une semaine, Louis Lacroix avait appris en exclusivité que le gouvernement du Québec tente de convaincre Hydro-Québec de signer une entente de 1,5 milliard avec Boralex, une coentreprise de développement éolien formée avec des Innus de la Côte-Nord.  

Or, le Québec a des surplus énergétiques.

Professeur titulaire à l’Université de Montréal et directeur académique de l’Institut de l’énergie Trottier, Normand Mousseau, se questionne  à savoir pourquoi le gouvernement est prêt à subventionner l’exportation d’électricité.

«Non, on en a pas besoin (de ce parc éolien), car on se retrouve au Québec, depuis plusieurs années, avec des surplus d’électricité importants. Ce n’est pas dramatique si ces surplus, on peut les vendre à un prix intéressant. Or, comme les lignes d’exportation sont saturées, on est obligé de vendre une bonne partie de l’électricité qu’on exporte à des prix très faibles. Donc, on se retrouve à subventionne l’exportation de manière très importante. Ce n’est pas un projet en particulier qui pose problème, c’est l’approche qu’on a adoptée depuis une dizaine d’années où on continue d’empiler des nouvelles éoliennes, des nouveaux petits barrages au fil de l’eau… pour de l’électricité qu’on est obligé de vendre au rabais.»

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

En direct de 22:00 à 00:00
673
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.