• Accueil
  • Une bouffée d'air frais pour les restaurateurs, mais...
Déconfinement des restaurants

Une bouffée d'air frais pour les restaurateurs, mais...

Une bouffée d'air frais pour les restaurateurs, mais...
Photo: halbergman / E+ / Getty Images
0:00
11:18

L’idée de déconfiner les salles à manger des restaurants semble avoir fait son chemin alors que le gouvernement du Québec devrait annoncer des allégements sur les mesures qui ont frappé les espaces de rassemblement depuis les Fêtes.

Pour les restaurateurs, il s’agira bien entendu d’une bouffée d’air frais, mais on reçoit cette nouvelle avec un certain scepticisme, alors que les annonces de fermeture et de réouverture sont, règle générale, à la dernière minute.

«Le seul bémol que j’ai, c’est le "timing". Il nous ferme aujourd’hui pour demain, comme si c’était de la magie et ils nous ouvrent dans quelques jours. Ce n’est pas de la magie. Même nos fournisseurs ne sont pas prêts et ont besoin de davantage de temps […] Donnez-nous le temps, donnez-nous le respect de s’organiser!»

Même son de cloche pour le restaurateur Alain Creton de Chez Alexandre, de même que chez plusieurs autres restaurateurs, alors que la rancœur ne réside pas seulement dans les obligations de fermeture à répétitions, mais surtout à propos des très courtes échéances mises de l’avant par le gouvernement dans ces décrets.

Tant Francine qu'Alain nous rappellent que si on le planifie dans le temps, il est possible de limiter les pertes d’une fermeture annoncée plusieurs jours à l’avance. De même que de planifier une réouverture est beaucoup plus efficace si on leur laisse un temps raisonnable pour le faire.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.