• Accueil
  • Maisons d'hébergement: «Les femmes qui arrivent là sont extrêmement vulnérables»
Série documentaire sur la violence conjugale

Maisons d'hébergement: «Les femmes qui arrivent là sont extrêmement vulnérables»

Maisons d'hébergement: «Les femmes qui arrivent là sont extrêmement vulnérables»
Facebook / Yves Thériault

Diffusée sur ICI RDI le mercredi à 20 h à compter du 26 janvier, la série documentaire « Pas une de plus » pose un regard inédit sur le phénomène de la violence conjugale.

Il s'agit notamment d'une immersion dans l’univers inexploré des maisons d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale.

L'intervenante en maison d'hébergement, Georgia Dib et Yves Thériault, producteur de l'émission, étaient au micro de Paul Arcand, mardi matin.

« Les femmes qui arrivent là sont extrêmement vulnérables. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.